Portals lève 5 millions de $ pour construire sa ville dans le métavers

Portals a annoncé aujourd’hui avoir levé 5 millions de dollars lors d’un tour de table. L’entreprise consacrera cet argent à la construction de sa vision d’une métropole dans le métavers, construite sur la blockchain Solana.

La levée de fonds a été menée par Greylock avec la participation de Multicoin Capital, Solana Ventures, Foundation Capital, Alameda Research, ou encore Sino Global Capital. Sarah Guo, partenaire de Greylock, a déclaré : « Nous considérons Portals comme la plateforme métaverse par navigateur la plus prometteuse. Il s’agit d’un espace social que vous pouvez explorer, dans lequel vous pouvez investir, vous réunir avec d’autres et que vous pouvez vous approprier. Nous avons été époustouflés par la rapidité, la qualité et la vision de l’équipe. Avec une communauté en pleine expansion, ils sont en train de créer une ville virtuelle dense et amusante que les gens ont envie de visiter« .

Portals offre aux utilisateurs la possibilité de construire leur propre espace dans un métavers, qu’il s’agisse d’une vitrine, d’un bureau ou d’un autre espace social. Les utilisateurs ont à leur disposition la bibliothèque de ressources numériques de Portals pour construire leur espace. Ils peuvent inviter d’autres personnes dans leurs espaces et discuter par chat vocal, ou explorer la ville pour entrer dans les espaces des autres.

Adam Gomez, cofondateur de Portals, a déclaré : « Nous construisons un tout nouveau Times Square dans le métavers. Lorsque les joueurs sortent de leur espace, nous voulons que chaque pâté de maisons comporte des centaines de vitrines et de bâtiments à découvrir et à explorer. Nous construisons le métavers en privilégiant les navigateurs afin de le rendre aussi accessible que possible. Avec un chat vocal natif et des outils simples pour personnaliser les espaces, nous réduisons les obstacles à l’expérience du métavers. »

Étude : Cryptos & NFT, folie spéculative ou révolution technologique ?

Hier, l’IFOP a publié en partenariat avec Cointribune une enquête intitulée “Cryptomonnaies et NFT – Folie spéculative ou révolution technologique ?”.

Revenons sur les chiffres clés de cette étude qui sont pour le moins intéressants. On y apprend entre autres que :

  • 82% des Français connaissent les cryptomonnaies, c’est 24 points de plus que l’an dernier à la même date.
  • 25% connaissent les NFT. Ils sont même 51% chez les 18-24 ans.
  • 9 Français sur 10 connaissent Bitcoin même si près de la moitié ne voit pas précisément de quoi il s’agit
  • 3% des répondants ont déjà acheté des NFT. 5% n’ont pas encore franchi le cap mais aimeraient le faire.
  • 7% ont déjà investi sur des cryptomonnaies. 12% y songent (notamment les 18-34 ans).
  • 65% des Français considèrent les cryptomonnaies comme un phénomène de mode ou un produit purement spéculatif.
  • 50% les considèrent comme une révolution du concept de monnaies. 44% comme une nouvelle classe d’actifs au même titre que les actions ou métaux précieux.
  • 27% des français seraient prêts à acheter un objet numérique en NFT. 49% chez les 18-24 ans. Notamment des oeuvres d’art numériques ou du contenu additionnel pour un jeu-vidéo.
  • 57% des français sont inquiets par le développement des métavers. Ils sont même 65% parmi les crypto-investisseurs.
  • Enfin les détenteurs de crypto-actifs Français sont plutôt bullish sur le marché des cryptomonnaies (41%) et des NFT (57%).

Vous pouvez accéder gratuitement à la version complète de l’étude sur le site de l’IFOP. Une infographie est également disponible à cette adresse.

Pourquoi les jeux d’argent en crypto-monnaie sont l’avenir de l’industrie des casinos

L’industrie des casinos en ligne ne cesse de croître et d’évoluer. Les entreprises du secteur trouvent continuellement des moyens de faire en sorte que l’expérience de jeu de leurs clients s’améliore. C’est pourquoi elles veillent toujours à s’adapter aux dernières technologies, dont la blockchain.

Jusqu’à présent, en ce qui concerne la blockchain, ce qui est principalement présent dans l’industrie des casinos est l’utilisation de crypto-monnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum. Les jeux en crypto-devises deviennent de plus en plus populaires et des sites de jeux réputés comme Playtech casino effectuent désormais des transactions avec leurs clients en Bitcoin et autres cryptos.

Jeux et crypto-monnaies

Il n’a pas fallu longtemps à l’industrie du jeu pour voir le potentiel des crypto-monnaies depuis qu’elles ont été mises à la disposition du public. C’est l’une des premières industries qui a adapté son utilisation et aujourd’hui, il y a énormément de casinos en ligne acceptant le Bitcoin comme méthode de paiement. Il existe même des casinos en ligne qui ne s’adresseraient qu’aux possesseurs de crypto-monnaies.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les joueurs en ligne commencent à se tourner vers les jeux d’argent en cryptos. En voici quelques-unes.

Anonymat

Grâce aux cryptos, les joueurs peuvent désormais s’adonner à leur passion sans divulguer leurs informations personnelles. Chaque fois que vous effectuez une transaction avec des bitcoins ou des altcoins, tout ce dont vous avez besoin est une adresse de portefeuille. Cela signifie qu’ils n’ont pas besoin de divulguer leurs données financières lorsqu’ils effectuent des dépôts sur leurs comptes.

Sécurité

Comme le bitcoin et les autres crypto-monnaies fonctionnent sur la technologie blockchain, les transactions sont faciles à contrôler. Les joueurs envoient toujours directement de l’argent au casino sans l’approbation de quiconque. Personne ne peut manipuler la transaction, qui est donc sûre. Cependant, assurez-vous toujours que vous envoyez les fonds à la bonne adresse de portefeuille.

Facilité d’utilisation

Il est relativement facile d’utiliser des crypto-monnaies pour jouer en ligne. C’est aussi un excellent moyen pour les joueurs d’éviter d’avoir des transactions de jeu sur leur compte. Il existe des pays où les gens ne sont pas autorisés à faire des emprunts si leur compte bancaire a été impliqué dans une transaction de jeu, comme en Irlande.

Pourquoi les jeux d’argent en crypto-monnaies se démocratisent

L’utilisation des crypto-monnaies est considérée par beaucoup comme l’avenir des transactions en ligne. C’est également le cas pour l’industrie des jeux d’argent. Beaucoup prédisent que les casinos en ligne s’appuieront fortement sur les cryptos à l’avenir. C’est logique car, pour les opérateurs en ligne, il est moins coûteux de traiter les transactions en crypto-monnaies.

Il est donc plus intéressant car rentable pour ces opérateurs de jeux d’argent d’utiliser les crypto-monnaies. En outre, le nombre de possesseurs de cryptos augmente sans cesse, ce qui fait d’eux une cible non négligeable pour ces sociétés…

Blockchain Cardano : Cardashift lève 10 millions de dollars

Après avoir obtenu un financement de 1,5 million de dollars lors d’une vente privée anticipée en octobre dernier, et 3 mois seulement après sa création, Cardashift vient d’annoncer la clôture réussie de son ICO via :

  • Une vente flash de 1,4 million de dollars en moins de 10 minutes : 3,8 millions de dollars ont été collectés.
  • Une vente publique de plus de 7 millions de dollars clôturée en 24 heures.

Cette étape majeure est un pas en avant pour Cardashift dans la réalisation de sa mission qui est de favoriser le développement durable, avec des produits et services alimentés par les technologies blockchain.

Cardashift bénéficie d’une communauté engagée de plus de 15 000 membres, dont de précieux partenaires financiers. En particulier Orange DAO, un fonds d’investissement formé par plus de 1 000 anciens de Y Combinator et destiné à soutenir les startups Web3 les plus prometteuses, qui a rejoint Cardashift en tant qu’investisseur clé.

Cardashift a attiré des experts du domaine en tant qu’ambassadeurs et conseillers. Parmi eux :

  • Guillaume Capelle, fondateur de SINGA
  • Joshua Akpan, fondateur de Liqwid Finance et de Proof of Africa
  • Sébastien Lyon, ancien directeur exécutif de l’UNICEF
  • Yvan Depierre, ancien directeur financier d’Apple France
  • Cassandre Domeneghetti, Ambassadeur de Cardano France

L’équipe derrière Cardashift se dit en bonne voie pour réaliser sa vision de créer une communauté dédiée à la génération de projets à impact.

« C’est un grand succès pour l’équipe de Cardashift ainsi que pour la communauté qui nous a témoigné un soutien sans faille. Nous avons maintenant les moyens de prouver qu’une alternative est possible, en respectant notre planète et les humains qui la peuplent. Ensemble, nous façonnons dès maintenant un avenir plus désirable » a déclaré Éric Raffin, PDG de Cardashift.

Bitcoin : ce que vous devez savoir sur les attaques par poussière

Les attaques par poussière de Bitcoin vous inquiètent-elles ? Si oui, voici ce que vous devez savoir sur une attaque de poussière de Bitcoin et comment l’éviter. 

De nombreuses personnes passent de la monnaie traditionnelle aux crypto-monnaies, pensant que la blockchain est principalement anonyme et hautement sécurisée. Cependant, la blockchain est vulnérable aux attaques de type « dusting » qui visent à révéler l’identité de l’utilisateur. Une fois l’identité de l’utilisateur révélée, les escrocs peuvent utiliser ces informations pour commettre des crimes. Et les hackers utilisent des méthodes sophistiquées pour attaquer les détenteurs de Bitcoins. En effet, ils ont besoin d’un maximum d’informations pour commettre des crimes, notamment des mots de passe et des ressources de minage de crypto-monnaies.

Une attaque de type dusting ou une attaque par poussière est une méthode populaire que les hackers utilisent pour découvrir l’identité des utilisateurs de Bitcoin. Cette attaque est un mécanisme que de nombreux utilisateurs ne comprennent pas complètement. Par conséquent, de nombreux utilisateurs ne peuvent pas se défendre contre le dusting. Cet article explique ce que les utilisateurs de Bitcoin doivent savoir sur les attaques par poussière.

Comment fonctionne une attaque par poussière

La poussière est un petit nombre de jetons ou de pièces que les utilisateurs de crypto-monnaies ignorent. La poussière découle de la divisibilité des crypto-monnaies, le Satoshi étant la plus petite unité de Bitcoin. Même plusieurs Satoshis sont de la poussière. La plupart des utilisateurs de crypto-monnaies négligent la poussière car son coût est souvent inférieur aux frais de transaction avec elle. Par conséquent, la plupart des utilisateurs ne dépensent pas la poussière.

En outre, vous pouvez obtenir de la poussière lorsque vous échangez des Bitcoins sur des plateformes comme https://bitcoinup-fr.com/. En effet, vous n’obtiendrez pas toujours une quantité négociable de crypto-monnaie lorsque vous l’échangez contre de la monnaie fiduciaire. Ainsi, vous aurez toujours un petit montant bloqué sur votre compte après le trading. Au départ, la plupart des utilisateurs pouvaient ignorer les faibles soldes de leurs comptes. Cependant, les choses ont changé lorsque les cybercriminels ont commencé à utiliser la poussière pour désanonymiser les utilisateurs et exécuter des attaques.

Lorsqu’un escroc vous envoie de petites poussières uniques, il peut en retracer le parcours pour ses activités futures. Principalement, les hackers utilisent cette méthode pour identifier le portefeuille avec la poussière et où elle va. De cette façon, ils peuvent connecter les portefeuilles de crypto-monnaies et les atteindre sur l’échange. Si un échange se fait en monnaie traditionnelle, l’utilisateur peut révéler son identité, ce qui signifie qu’il peut avoir partagé des informations personnelles, y compris les détails de son passeport. Par conséquent, le hacker peut utiliser cette méthode pour anonymiser l’utilisateur de crypto-monnaie sans dépenser son argent. Ensuite, il peut cibler l’utilisateur pour une extorsion ou un hameçonnage.

Comment éviter ou atténuer l’attaque par poussière ?

Vous pensez peut-être qu’il est impossible d’éviter l’attaque par poussière car vous ne pouvez pas empêcher les individus d’envoyer des fonds dans votre portefeuille de crypto-monnaie. Mais vous pouvez éviter ou atténuer le dusting lorsque vous utilisez ou échangez des Bitcoins. Voici comment procéder.

  • Bloquez les transactions de poussière : Si vous recevez de la poussière d’un hacker et que vous évitez de la dépenser, elle ne profitera en aucun cas au hacker.
  • Utilisez la fonction « Ne pas dépenser » : Si votre porte-monnaie cryptographique dispose de cette fonction, utilisez-la pour bloquer ou signaler la poussière. Ainsi, vous pouvez utiliser cette option pour bloquer automatiquement les transactions inférieures à un montant spécifique. Cependant, certains portefeuilles exigent des utilisateurs qu’ils bloquent ces transactions manuellement.
  • Évitez certains portefeuilles d’échange : Un portefeuille d’échange a peut-être un faible niveau de confidentialité. Cela signifie que les hackers peuvent suivre la chaîne de votre portefeuille d’échange. En évitant de tels portefeuilles, les hackers ne peuvent pas obtenir les informations dont ils ont besoin pour vous désanonymiser.
  • Utilisez des mélangeurs de Bitcoins : Un mélangeur de Bitcoins rompt la séquence des transactions. Ainsi, il empêche les hackers de suivre les mouvements de la poussière.

Conclusions

La poussière de Bitcoin peut causer des problèmes si un hacker retrace la transaction et rassemble les informations pour attaquer ou menacer le propriétaire du portefeuille. En outre, les hackers peuvent envoyer des transactions de poussière en grande quantité sur la blockchain. Par conséquent, les mineurs prendront plus de temps pour confirmer ou valider les transactions. Et cela peut entraîner des problèmes de sécurité tels que des bifurcations de la blockchain et des doubles dépenses. Par conséquent, les utilisateurs de Bitcoin devraient apprendre à identifier, prévenir ou atténuer les attaques de dusting. De cette façon, le réseau Bitcoin peut être sécurisé pour chaque utilisateur ou négociant.

Comment éviter une attaque par poussière de Bitcoins ?

Vous craignez d’être victime d’une attaque par poussière de Bitcoins ? Si oui, voici des moyens efficaces d’éviter ces attaques de poussière de Bitcoins.

Depuis son introduction, le Bitcoin a permis à ses utilisateurs de bénéficier de plusieurs avantages. Cette monnaie numérique présente plusieurs avantages par rapport à l’argent traditionnel, de la transparence à la décentralisation en passant par l’anonymat et les faibles frais de transaction. Malgré ses nombreux avantages, cette monnaie virtuelle présente des risques sous différentes formes, notamment les attaques par poussières.

Heureusement, vous pouvez prendre plusieurs mesures pour éviter une attaque par poussières. Et le fait de comprendre une attaque par poussières peut déterminer si vous allez l’éviter.

Contexte

La poussière est une quantité minuscule de jetons ou de pièces numériques que la plupart des utilisateurs ne remarquent même pas dans l’espace cryptographique. Par exemple, un Satoshi ou la plus petite unité de mesure du Bitcoin est de la poussière. Même quelques centaines de l’unité cryptographique sont de la poussière.

Votre compte peut contenir de si petits montants après avoir exécuté des ordres de négociation. Les soldes en poussières sont trop petits pour être échangés. Cependant, certains échanges de crypto-monnaies permettent aux utilisateurs de convertir la poussière en jetons négociables. En tant que réseau décentralisé et public, le Bitcoin permet à quiconque de s’y joindre sans révéler d’informations personnelles. Mais il n’est pas facile de découvrir l’identité des parties à la transaction. C’est pourquoi le Bitcoin est quelque peu anonyme.

Chaque transaction Bitcoin crée une nouvelle adresse. L’objectif des attaques par poussière de Bitcoin est de briser la confidentialité du réseau. Un escroc ou un hacker vous envoie un petit nombre de tokens ou de poussières à plusieurs adresses avec le dusting. En dépensant le montant dans votre portefeuille de crypto-monnaie, le hacker peut voir quand le réseau ramasse la poussière.

Après avoir étudié vos schémas de transaction pendant un certain temps, les hackers peuvent identifier vos adresses, ce qui signifie qu’ils peuvent connaître la quantité de crypto-monnaie dans vos portefeuilles. Si vous avez un compte rémunéré, les hackers peuvent savoir qu’il vous appartient et vous cibler pour des campagnes de phishing, des escroqueries ou des menaces de cyber extorsion.

Les moyens d’éviter les attaques par poussière de Bitcoin

En raison de la nature publique des détails des transactions en Bitcoins, il est essentiel de se protéger contre les attaques par poussières. Vous êtes principalement responsable de la protection de votre anonymat et de vos avoirs. Outre une protection antivirale et anti-spam, suivez les étapes suivantes pour éviter les attaques par poussière de Bitcoin.

  • Ne dépensez pas la poussière : Si vous soupçonnez que quelqu’un vous a dépoussiéré, ne déplacez pas cette poussière. Vous pouvez utiliser une application de portefeuille numérique pour marquer les petits dépôts inconnus dans votre portefeuille de crypto-monnaie. De cette façon, vous pouvez éviter de dépenser le montant dans d’autres transactions.
  • Surveillez le solde de votre compte : Ayez toujours à l’esprit le nombre de jetons dans votre portefeuille de crypto-monnaies. Ainsi, vous pourrez remarquer les Satoshis qui pourraient apparaître soudainement dans votre portefeuille de crypto-monnaies. Une bonne approche consiste peut-être à utiliser une application de portefeuille avec une notification push. De cette façon, vous remarquerez tout nouveau fonds dans votre portefeuille.
  • Ne divulguez pas d’informations privées : Une entité d’airdrop ou un site Web pourrait demander plus qu’une adresse de portefeuille de crypto-monnaie pour vous envoyer des pièces ou des jetons. C’est un signal d’alarme. Par conséquent, ne partagez pas d’informations cryptographiques privées, de la même manière que vous ne divulgueriez pas les détails de votre compte bancaire fiduciaire.
  • Maintenez l’anonymat : Une attaque par poussière de Bitcoins ne signifie pas que l’échange de cette monnaie virtuelle sur des plateformes comme Bitcoin Prime ou son utilisation sont dangereux. Si vous voulez knoe plus alors vous pouvez cliquez ici . Cependant, elle vous rappelle que vous pourriez révéler des informations personnelles lorsque vous effectuez une transaction avec cette monnaie numérique. Et cela peut permettre aux escrocs et aux hackers d’associer ces informations à votre portefeuille de crypto-monnaies. Et de nombreux hackers et escrocs profitent de la nature publique de la blockchain pour découvrir l’identité des entités à l’origine des transactions en crypto-monnaie.

La connaissance est sans aucun doute le pouvoir. Et vous pouvez préserver votre anonymat lorsque vous effectuez des transactions en Bitcoins en vous protégeant des hackers et des escrocs. Notez que n’importe qui peut vous cibler pour une attaque par poussière. Par conséquent, méfiez-vous des personnes qui vous demandent de divulguer des informations privées. Surveillez également le solde de votre portefeuille de crypto-monnaies et ne dépensez pas les sommes que vous soupçonnez d’être de la poussière. En outre, faites tout ce qui est nécessaire pour préserver votre anonymat lorsque vous utilisez ou échangez des Bitcoins.

Comment acheter des Bitcoins de manière anonyme ou sans pièce d’identité ?

Vous souhaitez acheter des Bitcoins de manière anonyme ? Si oui, voici comment acheter cette monnaie virtuelle sans vérification d’identité.

Vous vouliez peut-être acheter des Bitcoins de manière anonyme, mais toutes les plateformes que vous rencontrez ont le processus de connaissance du client. Ainsi, la plupart des plateformes ou des échanges de crypto-monnaies ont des restrictions pour les acheteurs et les vendeurs de Bitcoin, notamment les documents d’identité et les informations personnelles.

Dans la plupart des cas, les échanges exigent ces informations pour minimiser les risques. Par exemple, le processus de connaissance du client permet aux échanges de crypto de prévenir le blanchiment d’argent et la fraude. Mais certains amateurs de crypto-monnaies ne sont pas très enthousiastes à l’égard de ce processus. Ainsi, la plupart des utilisateurs de crypto-monnaies souhaitent rester anonymes lorsqu’ils achètent ou vendent des Bitcoins.

Le Bitcoin et l’anonymat

Le Bitcoin n’est pas entièrement anonyme. Mais comparé aux cartes de crédit, le Bitcoin est plus privé. Lorsque vous achetez des Bitcoins sur des plateformes comme Yuan Pay Group, un registre public conserve les détails de la transaction. Pour en savoir plus à ce sujet Voir plus de détails.  Essentiellement, la blockchain Bitcoin stocke les données de chaque transaction, y compris le montant que vous payez, l’adresse de l’expéditeur et celle du destinataire.

Comme les transactions utilisent des Bitcoins que vous avez reçus lors de la transaction précédente, la blockchain comprend des données publiques. Ainsi, toutes les transactions Bitcoin ont un historique traçable, et tout le monde dans le réseau peut les consulter. Cependant, personne ne peut relier les adresses à leurs propriétaires. C’est pourquoi de nombreuses personnes considèrent que le Bitcoin est pseudo-anonyme ou pseudonyme.

Néanmoins, les individus peuvent associer une adresse Bitcoin à l’identité d’une personne par d’autres moyens. Par exemple, si vous publiez votre nom et votre adresse Bitcoin, les individus peuvent établir une association s’ils sont déterminés à découvrir votre identité. De plus, ils peuvent analyser le grand livre pour connaître le montant de Bitcoins dans votre portefeuille cryptographique, ce que vous recevez et comment vous le dépensez.

Il est donc primordial de prendre des précautions pour s’assurer que personne ne puisse associer votre identité à des adresses de portefeuilles ou à des transactions. Et un bon moyen d’y parvenir est d’acheter des Bitcoins sans pièce d’identité. Voici comment vous pouvez le faire.

Acheter des Bitcoins à un autre utilisateur

Le moyen le plus simple d’acheter des Bitcoins de manière anonyme est de les acheter à une autre personne en espèces. Certaines plateformes permettent aux utilisateurs de trouver des vendeurs qui ont besoin d’argent en échange de Bitcoins. Et la personne prête à vendre des Bitcoins en monnaie fiduciaire pourrait se trouver près de votre emplacement physique actuel.

Qui plus est, certains échanges de crypto-monnaies offrent la possibilité de s’inscrire et d’échanger des Bitcoins sans le processus de vérification d’identité. Ainsi, vous pouvez acheter et vendre des Bitcoins sans laisser derrière vous des informations que les individus peuvent utiliser pour vous retrouver. Néanmoins, la plupart des vendeurs qui optent pour cette voie souhaitent également effectuer des transactions avec des acheteurs anonymes. Ainsi, payer en espèces ne devrait pas être un problème pour vous.

Utiliser les distributeurs automatiques de Bitcoins

Vous pouvez également vous rendre à un distributeur automatique de Bitcoins près de chez vous pour acheter cet actif numérique en espèces. Certains distributeurs vous accorderont même une réduction sur les frais de transaction. Cependant, vous aurez peut-être besoin d’un code promo pour bénéficier de cette réduction.

L’utilisation d’un distributeur automatique pour acheter des Bitcoins de manière anonyme est sans doute la meilleure approche. Malheureusement, tout le monde ne peut pas accéder à un distributeur automatique de Bitcoins. Si le distributeur vous demande de fournir une adresse Bitcoin, indiquez que vous ne l’avez pas. De cette façon, l’appareil générera un portefeuille papier. Ensuite, vous pourrez utiliser la clé privée du portefeuille papier pour transférer les jetons.

Un distributeur de Bitcoins ne requiert pas de pièce d’identité. Cependant, vous ne pouvez acheter qu’une quantité limitée de jetons. De plus, vous devrez payer des frais pour acheter des Bitcoins via un distributeur.

Utiliser une carte prépayée

Vous pouvez également acheter des Bitcoins de manière anonyme en utilisant une carte de crédit prépayée. Vous pouvez obtenir cette carte dans une supérette ou un supermarché. Une fois que vous avez la carte, utilisez-la pour acheter des Bitcoins sans identification.

Plusieurs échanges décentralisés acceptent les cartes de crédit prépayées. Ces plateformes mettent en relation les acheteurs et les vendeurs de Bitcoins. Comme elles facilitent les transactions de peer-to-peer, elles n’ont pas d’intermédiaires pour faciliter les échanges.

En résumé

Vous pouvez acheter des Bitcoins de manière anonyme si vous ne souhaitez pas révéler votre identité. Néanmoins, la méthode que vous choisissez pour acheter cette crypto-monnaie dépend de ce que vous êtes à l’aise d’utiliser. Mais l’utilisation d’espèces est la meilleure approche car elle élimine la plupart des problèmes d’anonymat.

Qu’est-ce qu’une attaque de poussière de Bitcoin ?

Vous avez entendu parler de l’attaque de poussière de Bitcoins et vous vous demandez ce que c’est ? Voici ce qu’implique une attaque par poussière de Bitcoins et qui peut la réaliser.

La plupart des individus pensent que la technologie blockchain est sûre car elle comprend des racines cryptographiques. Cependant, le marché des crypto-monnaies présente des problèmes de sécurité. L’attaque ou le dépoussiérage est un problème de sécurité mystérieux et courant pour les monnaies virtuelles comme le Bitcoin. Les hackers effectuent cette stratégie du chapeau rouge pour désanonymiser un portefeuille de crypto-monnaie et ses propriétaires.

Au fil des ans, les individus se sont tournés vers les crypto-monnaies en supposant qu’elles sont plus sûres que l’argent traditionnel. Le Bitcoin est l’une des monnaies virtuelles les plus utilisées. Sa popularité croissante a incité des pays comme la Chine à la réprimer et à développer leur propre monnaie numérique. Actuellement, les individus peuvent acquérir le yuan numérique par l’intermédiaire de plateformes comme le bitcoinrevolution-fr.com.  Il s’agit essentiellement d’une plateforme où vous pouvez acheter cette monnaie numérique.

Mais n’importe quelle monnaie numérique peut être attaquée par la poussière. De plus, les forces de l’ordre et les criminels utilisent les attaques par poussières pour diverses raisons. Par exemple, l’un peut utiliser une attaque par poussière pour démasquer un portefeuille de crypto-monnaies à des fins malveillantes, tandis que l’autre peut l’utiliser pour suivre l’utilisateur de crypto-monnaies pour des raisons illégales. Néanmoins, l’empoussièrement fonctionne lorsque les deux parties l’utilisent. Cet article explique l’attaque par poussières en détail.

Explication de l’attaque par poussières

Une attaque par poussières est une technique offensive utilisée pour désanonymiser ou briser la vie privée d’un utilisateur de crypto en envoyant un montant minuscule à son adresse ou à son portefeuille. Les hackers envoient un petit montant qui est à peine perceptible. Dans certains cas, les acteurs malveillants envoient la même crypto-monnaie que celle qui se trouve dans un portefeuille. Il est courant de remarquer des transferts de jetons impliquant des crypto-monnaies avec des charges minimales du réseau blockchain.

Du point de vue du Bitcoin, un Satoshi ou 0,00000001 BTC est une poussière. Et recevoir quelques Satoshis ou des centaines de satoshis signifie que vous subissez une attaque de poussière. Néanmoins, toutes les poussières ne sont pas le résultat d’une attaque de dépoussiérage.

Lorsque vous échangez ou négociez des Bitcoins, vous pouvez laisser un petit montant sur votre compte. Par conséquent, si vous remarquez de la poussière après avoir échangé votre jeton, il est probable qu’il s’agisse d’un sous-produit de votre échange et non d’une attaque.

Dans certains cas, un échange de crypto-monnaies permet aux utilisateurs de convertir la poussière. Puisque vous ne pouvez pas échanger de la poussière en raison du montant minimum de la taille de transaction que la plateforme autorise, la convertir est la méthode la plus simple pour se débarrasser de ce petit solde.

Qui peut effectuer une attaque de poussière ?

Plusieurs groupes effectuent des attaques de poussière. Comme nous l’avons laissé entendre, les criminels peuvent effectuer une attaque par la poussière pour anonymiser les personnes possédant des crypto-monnaies importantes. Et ils peuvent cibler ces utilisateurs de Bitcoins de plusieurs façons, notamment par la cyber extorsion et le hameçonnage. Les criminels peuvent même cibler physiquement les utilisateurs possédant d’importants avoirs en Bitcoins. Certains peuvent même kidnapper des membres de leur famille pour leur demander une rançon en Bitcoins.

Une agence gouvernementale, telle qu’une agence d’application de la loi ou une agence fiscale, peut également utiliser une attaque par poussière pour relier un groupe ou une personne à un portefeuille ou à une adresse. Plus précisément, une agence gouvernementale peut cibler les réseaux criminels ou les gangs qui font de la contrebande. Les fraudeurs fiscaux et les blanchisseurs d’argent peuvent également être les cibles des agences gouvernementales. Les entreprises d’analyse de blockchain peuvent également effectuer un dépoussiérage de masse à des fins d’études universitaires ou de contrats avec différentes agences gouvernementales.

Réflexions finales

La blockchain du Bitcoin est presque impossible à perturber ou à pirater. Cependant, le portefeuille est un point de préoccupation important. En général, la création d’une adresse ou d’un portefeuille Bitcoin ne nécessite pas de fournir des détails personnels. Ainsi, un utilisateur ne peut pas prouver le vol lorsque quelqu’un accède à ses pièces. La sécurité et la confidentialité sont des caractéristiques essentielles de cette monnaie numérique. Cependant, le dusting permet aux hackers et aux agences gouvernementales de dépersonnaliser les utilisateurs de crypto-monnaies. Ainsi, les criminels peuvent utiliser les attaques de dusting pour relier les adresses ou les portefeuilles Bitcoin à leurs utilisateurs et commettre des crimes tels que des enlèvements et des demandes de rançon.

Opera annonce son « Crypto Browser » axé sur le Web3

Opera, la société norvégienne à l’origine du célèbre navigateur Internet, a publié la version bêta de son nouveau projet de « Crypto Browser ». Ce navigateur cryptographique vise à faciliter l’expérience utilisateur lors de la navigation sur les applications décentralisées (DApp), les jeux et les plateformes métaverses en offrant un accès direct aux services Web3 pour les utilisateurs de Windows, Mac et d’appareils Android.

Le navigateur Opera actuel dispose d’un VPN sans connexion et d’un bloqueur de publicité et de tracker natif qui contribuent à le sécuriser. Le nouveau navigateur cryptographique conservera ces fonctions de sécurité tout en intégrant un accès direct aux échanges décentralisés, NFTs et aux DApps de jeux, ainsi qu’un support Telegram et Twitter.

Un portefeuille intégré non custodial prendra en charge Ethereum en version bêta et, grâce à de récents partenariats, s’étendra bientôt à Polygon, Solana, Nervos Network, Celo et à des services tels que Unstoppable Domains, Handshake et Ethereum Name Service. L’intégration d’Opera avec Polygon devrait être effective au premier trimestre 2022.

Le portefeuille prend en charge les normes ERC-20 fongibles ainsi que les normes ERC-721 non fongibles, la norme ERC-1155 étant prévue pour le premier trimestre 2022. Les utilisateurs pourront également acheter des crypto-monnaies via un service intégrée de conversion fiat-crypto, effectuer des échanges crypto-crypto et même accéder à une galerie de NFTs.

Blockchain : Meta prévoit d’explorer les technologies NFT et DAO en 2022

Les activités de Meta (anciennement Facebook) au fil des années ont prouvé que l’entreprise aime se lancer dans de nouveaux territoires tout en s’emparant de ceux qu’elle possède déjà. C’est en quelque sorte le secret de la croissance massive qu’elle a pu réaliser.

Alors que la société est fortement investie dans le Métavers et l’IA à l’heure actuelle, elle cherche également à se lancer en 2022 dans la technologie blockchain et ses différentes branches telles que les NFT (jetons non fongibles) ou encore les DAO (organisations autonomes décentralisées).

Cette nouvelle a fuité après que le nouveau directeur technique de Meta, Andrew Bosworth, a envoyé une note à tous les employés, leur expliquant les différents types de technologies Blockchain et crypto.

Si la note ne contenait pas beaucoup de détails sur la façon dont le géant de la technologie allait intervenir sur le marché des blockchains et des cryptomonnaies, elle prouve toutefois que Meta ne laissera pas ce marché en constante augmentation lui échapper et qu’elle s’efforcera de développer des produits rentables et d’investir massivement dans ce domaine.

Dans la note adressée aux employés de Meta, Bosworth a déclaré que Meta devrait investir et être performant sur ce marché bien avant les autres et devrait chercher à travailler avec la vague montante des entrepreneurs du Web 3 et de la blockchain.

Alors que des géants de la technologie comme Meta et Google sont des plates-formes hautement centralisées et sont très différentes de ce que représentent la blockchain et la technologie Web 3, Andrew Bosworth a déclaré que Meta est hautement centralisée et le restera. Elle ne devrait pas entrer en concurrence avec les sociétés qui travaillent autour des technologies décentralisée.

Avec cette note, il est clair que Meta va maintenant aller de l’avant pour travailler dans la blockchain et la technologie cryptographique dans les années à venir. Cela fait de Meta un autre des géants de la Silicon Valley très centralisés, mais qui cherchent à investir et à profiter de cette nouvelle vague de technologies blockchain et Web 3.