La valeur du Bitcoin a augmenté de 6,7 milliards de % depuis son 1er pricing en $

Il y a douze ans jour pour jour, l’utilisateur de Bitcoin portant le pseudo de NewLibertyStandard a publié ce qui est probablement le premier prix connu du BTC en dollars américains.

Sur son site Web du même nom, NewLibertyStandard a décrit comment il a formulé le taux de change du Bitcoin en 2009 : “Au cours de l’année 2009, mon taux de change a été calculé en divisant 1,00 $ par la quantité moyenne d’électricité nécessaire pour faire fonctionner un ordinateur avec un haut CPU pendant un an, soit 1331,5 kWh, multipliée par le coût résidentiel moyen de l’électricité aux États-Unis pour l’année précédente, soit 0,1136 $, divisée par 12 mois et divisée par le nombre de bitcoins générés par mon ordinateur au cours des 30 derniers jours.

Le prix du Bitcoin en dollars est intéressant parce qu’il signale la première marque de la demande pour cet actif, ou une méthodologie de la façon dont une dynamique d’échange pourrait apparaître. Ce prix théorique indique ce qui suit :

Quelqu’un sur le marché était prêt à payer 1 dollar pour 1 309,03 BTC, car il valorisait cette quantité de bitcoins supérieure à ce dollar. Inversement, quelqu’un était était prêt à ce moment-là à échanger 1 309,03 BTC contre 1 dollar, car il évaluait ces bitcoins à moins d’un dollar. Le prix de 1 BTC était de 0,00076392 $.

A présent, passons aux calculs. Au moment de la rédaction de cet article, 1 BTC coûte environ 51 387.80 $ :

  • 5 octobre 2009 : 1BTC = 0.00076392 $
  • 5 octobre 2021 : 1BTC = 51 387.80 $.
  • 51 387.80 – 0.00076392 = 51 387.7992
  • 51 387.7992 / 0.00076392 = 67 268 561.1
  • 67 268 561.1 * 100 = 6 726 856 110%

Le Bitcoin a donc augmenté de 6 726 856 110% depuis que son prix a été fixé en dollars américains. Le BTC est donc incontestablement l’actif qui s’apprécie le plus dans l’histoire de l’humanité….

Shiba Inu devient la cryptomonnaie la plus tradée sur Coinbase

Les mème coins ne sont semble-t-il pas prêt de disparaître. Le Shiba Inu (SHIB) est devenu la cryptomonnaie la plus tradée sur Coinbase moins d’un mois après son listing sur la principale plateforme d’échanges de cryptos américaine.

Le volume d’échange de la paire SHIB/USD sur l’exchange Coinbase s’élève actuellement à 1,345 milliard de dollars ces dernières 24 heures, ce qui lui confère une avance confortable sur le Bitcoin (774 millions de dollars pour la paire BTC/USD).

Après avoir grimpé de plus de 80% en 24 heures, la cryptomonnaie à l’effigie du Shiba Inu est à nouveau entrée dans le top 30 des cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière.

Son volume d’échange quotidien a fait un bond impressionnant de 553% en une seule journée. Malgré sa soudaine renaissance, Shiba Inu (0,0001782$) est encore à l’heure où nous écrivons ces lignes loin de son record historique de 0,00003791$.

La cryptomonnaie a surfé sur la vague des pièces relatives aux chiens avec le Dogecoin en mai dernier. Le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, qui a brûlé 90 % de ses jetons SHIB, a finalement ajouté du carburant au rallye du SHIB…

Le Kosovo sur le point d’approuver une loi sur les crypto-monnaies

Le Parlement du Kosovo devrait approuver une loi sur les crypto-monnaies d’ici la fin de l’année, rapportent des médias locaux.

La banque centrale du Kosovo estime que les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués et demande que cette industrie, qui opère illégalement au Kosovo, soit réglementée une fois pour toutes.

La commission parlementaire pour l’économie, qui a lancé l’initiative légale en juillet de cette année, a adopté la première étape du projet, tandis que l’audience publique sur cette initiative légale doit commencer cette semaine, a rapporté KosovaPress.

Le président de la commission de l’économie, Ferat Shala, a été cité comme ayant déclaré que la plupart des activités liées aux crypto-monnaies sont enregistrées dans le nord du Kosovo. Ce phénomène, et les coûts énergétiques associés, selon lui, ont poussé la commission à accélérer la rédaction de la loi pour réglementer le secteur.

Ce qui est bien, c’est que tous les opérateurs de ce secteur sauront que nous travaillons, que nous surveillons et qu’à un moment donné, ils seront soumis à la loi applicable“, a-t-il été cité.

Le site d’information d’information sur les Balkans BIRN a rapporté en mai que l’extraction de bitcoins dans le nord du Kosovo est florissante, car les habitants de la région ne paient rien pour l’électricité depuis la fin du conflit entre le Kosovo et la Serbie en 1999.

Fantasy football & NFT : Sorare lève 680 millions de dollars

Tirant parti de la révolution apportée par les NFT (non-fungible token) la plateforme parisienne de fantasy football Sorare a récemment levé la somme colossale de 680 millions de dollars lors d’un tour de financement de série B, ce qui lui confère une valorisation de 4,3 milliards de dollars. Ce nouveau pactole aidera l’entreprise à accélérer sa croissance dans l’univers football, mais aussi à étendre son offre à d’autres secteurs sportifs. Cette expansion sera soutenue par un recrutement massif et des campagnes marketing agressives auprès de partenaires, d’athlètes et de sociétés de médias.

Fondée en 2018 par Adrien Montfort et Nicolas Julia, Sorare s’est imposée au cours de l’année 2020, le mois de décembre de l’année dernière ayant vu la vente de 1,8 million de dollars de cartes NFT. Par la suite, plus de 150 millions de dollars de cartes ont déjà été échangées sur la plateforme en 2021. Les chiffres du second trimestre de cette année partagés par Sorare ressemblent à un rêve devenu réalité pour les investisseurs : les utilisateurs actifs payants ont été multipliés par 34 et les ventes par 51 en un an.

Chaque carte Sorare est un NFT, ce qui signifie qu’elle est unique et que son propriétaire peut être identifié publiquement via la blockchain Ethereum (Vous êtes perdu ? Jetez un œil au guide du jeu sorare). La start-up compte plus de 600 000 utilisateurs enregistrés, et a conclu des accords de licence avec les joueurs de plus de 180 clubs de football, dont le Real Madrid, Liverpool, la Juventus, et les fédérations française et allemande de football.

Sorare : quand le football rencontre la tech

Le jeu Sorare est né de notre amour pour le football et de notre expertise dans la tech. Nous avons vu l’immense potentiel que la blockchain et les NFTs apportaient pour débloquer une nouvelle façon pour les clubs de football, les footballeurs et leurs fans de vivre une connexion plus profonde les uns avec les autres“, a commenté Nicolas Julia, le PDG de la start-up.

Il est évident, au vu de l’incroyable croissance de Sorare rien que cette année, que les fans de football du monde entier attendent avec impatience le “jeu dans le jeu” qu’offre Sorare. Nous sommes heureux de nous joindre à eux dans ce voyage et nous sommes vraiment impatients de voir ce que la société va réaliser dans sa prochaine phase de croissance“, a conclu le nouveau membre du conseil d’administration Marcelo Claure, également PDG de SoftBank Group International. A noter que les footballeurs Gerard Piqué, Antoine Griezmann, Rio Ferdinand et César Azpilicueta ont également participé à ce tour de table. Plus d’infos sur le site officiel de Sorare.

Twitter pourrait ajouter les pourboires en Bitcoin (BTC) & Ethereum (ETH)

Le géant des médias sociaux Twitter pourrait bientôt ajouter les paiements en Bitcoin et en Ethereum à sa fonction “Tip Jar”. L’entreprise a lancé cette fonctionnalité plus tôt cette année, permettant aux utilisateurs de donner un pourboire aux influenceurs pour leur tweet. Jusqu’à présent, Twitter a permis aux utilisateurs d’ajouter des modes de paiement tels que Razorpay, PayPal et autres à leurs comptes.

Le développeur italien Alessandro Paluzzi a tweeté des captures d’écran montrant que Twitter permettra bientôt aux influenceurs d’ajouter des adresses Ethereum et Bitcoin à leurs comptes Tip Jar. Le tweet de Paluzzi, bien sûr, ne confirme pas cette fonctionnalité. Mais il a également été retweeté par Kevin Beykpour, chef de produit chez Twitter.

Le retweet de Beykpour ne signifie pas nécessairement qu’il confirme la fonctionnalité, mais il a ajouté un emoji d’éclair et un signe qui dit “bientôt” dans son tweet. La fonctionnalité a également été signalée par Macrumors auparavant. Le 31 août, la publication a indiqué que la possibilité d’ajouter des adresses de portefeuilles Bitcoin et Ethereum aux comptes Tip Jar avait également été repérée dans la version bêta de Twitter.

De plus, le fait que le bitcoin soit une “grande partie” de l’avenir de Twitter a été confirmé par le PDG de Twitter, Jack Dorsey, lors de la conférence téléphonique sur les résultats de la société en juillet de cette année. Dorsey lui-même a été un grand partisan des crypto-monnaies, ayant dépensé plus de 23 millions de dollars en février pour établir un fonds de 500 BTC aux côtés du rappeur Jay-Z, qui serait utilisé pour promouvoir le développement dans des pays comme l’Inde et l’Afrique.

Le service de paiement de Dorsey, Square, a également exposé ses plans pour inclure les crypto-monnaies dans sa plateforme. Square avait investi plus de 170 millions de dollars dans le Bitcoin en février de cette année, et avait également réalisé un investissement en octobre 2020.

Bitcoin : les mineurs ont gagné 1,4 milliard de dollars en août 2021

Le mois d’août de cette année s’est avéré très fructueux pour les mineurs de bitcoins : leurs revenus ont atteint 1,4 milliard de dollars, soit 45 % de plus qu’en juillet, où ils étaient de 971 millions de dollars.

Selon The Block, la majeure partie des revenus des mineurs de bitcoins en août provenait des récompenses d’extraction de blocs. Le bénéfice provenant des commissions pour la confirmation des transactions n’était que de 18,7 millions de dollars, soit un peu plus de 1%. À titre de comparaison, en avril de cette année, les commissions de confirmation des transactions ont rapporté aux mineurs plus de 240 millions de dollars.

Le mois d’août est le quatrième mois consécutif où la part des revenus de commissions dans le revenu total des mineurs a diminué. Depuis mai 2020, la part des revenus des mineurs de bitcoins provenant des commissions a considérablement augmenté et s’élevait en moyenne à environ 5-8%. En avril 2021, elle avait atteint 14,8%. Cependant, depuis lors, l’indicateur est en baisse et en août, il n’était que de 1,35%.

Le mois d’août est devenu le quatrième mois en termes de revenus pour les mineurs de bitcoins, tandis que le chiffre a dépassé les valeurs maximales de la fin 2017 et se place deuxième après les revenus du printemps de cette année. Les mineurs d’Ethereum quant à eux ont également enregistré une augmentation significative de leurs revenus. L’indicateur a augmenté de 60% par rapport à juillet et s’est élevé à 1,65 milliard de dollars en août.

Un faux NFT de Banksy vendu 100 ETH (près de 285 000 €)

Un faux NFT de Banksy a été vendu 100 ETH, soit environ 285 000 € au moment de l’achat, à un collectionneur britannique portant le pseudo Pranksy à la suite d’un piratage.

L’œuvre d’art numérique, intitulée “Great Redistribution of the Climate Change Disaster“, est apparue sur une nouvelle page du site officiel de Banksy, portant l’URL “nft.html“. L’acheteur a fait une offre via cette page, qui aurait été créée par un pirate informatique. Après que l’affaire a été révélée comme une escroquerie, tout l’argent a été rendu, à l’exception des frais de transaction d’environ 5 000 £…

Il semble bien qu’il s’agisse d’un piratage du site. J’ai vérifié l’URL sur PC et mobile avant d’enchérir. J’ai fait une offre uniquement parce qu’elle était hébergée sur son site. Lorsque l’offre a été acceptée, j’ai immédiatement pensé qu’elle était probablement fausse“, a déclaré à BBC News “Pranksy“, âgé d’une trentaine d’années. “Le remboursement était totalement inattendu, je pense que la couverture médiatique du hack plus le fait que j’avais retrouvé le hacker et que je le trackais sur Twitter ont pu le pousser à procéder au remboursement.”

Selon les rapports, l’acheteur a offert 90% de plus que son rival le plus proche aux enchères, et a été alerté de la vente le lundi matin, 30 août, via un message sur le réseau social Discord. Une déclaration de l’équipe de Banksy à la BBC a depuis confirmé que l’artiste ne vend pas actuellement de NFT : “Les ventes aux enchères de NFT de Banksy ne sont pas affiliées à l’artiste, sous quelque forme que ce soit“.

Il s’agit de la dernière controverse en date sur le marché des NFT, qui a connu une croissance exponentielle cette année. Abréviation de “jetons non fongibles”, ces actifs numériques sont des certificats de propriété tokenisés qui ne peuvent être reproduits ou altérés après leur création. Nombreux sont ceux qui pensent que cette technologie basée sur la blockchain pourrait révolutionner l’industrie de la musique, comme le prouve la longue étude de DJ Mag sur le sujet au printemps de cette année. Le mois dernier, RCRDSHP a été lancé en tant que nouvelle place de marché pour les objets de collection musicaux basés sur la NFT, avec des œuvres de Mark Knight, Mobilee Records et Sharam Jey.

Étude : 40% des investisseurs institutionnels en cryptos souhaitent en acheter plus

Une nouvelle enquête suggère que les dirigeants de fonds spéculatifs, les gestionnaires de patrimoine et les investisseurs institutionnels qui détiennent déjà des crypto-actifs ont l’intention d’augmenter leurs portefeuilles.

L’enquête, menée par le fonds crypto Nickel Digital Asset Management basé à Londres, a révélé que 82% des 100 investisseurs et gestionnaires de patrimoine interrogés prévoient d’augmenter leur exposition aux actifs numériques d’ici 2023.

L’étude, menée en ligne en mai et juin, a interrogé 50 gestionnaires de patrimoine et 50 investisseurs institutionnels ayant déjà été exposés aux crypto-actifs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et aux Émirats arabes unis.

Quatre sur dix, soit 40%, ont déclaré qu’ils allaient “augmenter considérablement leurs parts“, 7% seulement ont déclaré qu’ils avaient l’intention de réduire leur exposition et 1% seulement a prévu de vendre la totalité de son portefeuille.

Cependant, Nickel a déclaré que, dans la plupart des cas, les investisseurs institutionnels détenant des crypto-monnaies ont des niveaux d’exposition très faibles, car “beaucoup d’entre eux ont simplement testé le marché pour voir comment il fonctionne.”

L’enquête a révélé que la principale raison invoquée pour investir davantage dans les actifs numériques est la perspective de croissance du capital à long terme, selon 58% des personnes interrogées. Malgré l’effondrement massif du marché, le BTC a encore gagné 18% depuis le début de l’année et l’Ethereum a connu une hausse spectaculaire de 215% depuis le 1er janvier.

Environ 38% des personnes interrogées ont déclaré que le fait d’avoir une certaine exposition aux crypto-actifs leur donnait une plus grande confiance dans cette classe d’actifs, tandis que 37% ont cité le nombre croissant de grandes entreprises et de gestionnaires de fonds investissant dans les crypto-actifs comme une raison d’investir davantage.

FTX signe un partenariat de 19 ans avec le Miami Heat

L’exchange FTX a signé un accord de partenariat avec le Miami Heat afin de détenir les droits de dénomination du stade du Heat pour les 19 prochaines années.

Le partenariat prévu entre FTX et l’équipe de basket-ball Miami Heat a été officialisé il y a quelques jours après des semaines de négociations entre la bourse de crypto-monnaies et le comté de Miami-Dade.

La National Basketball Association (NBA) a annoncé la signature officielle dans un communiqué de presse, précisant que FTX obtiendra les droits de naming du stade du Heat de Miami pendant 19 ans, dès la saison 2021-22 de la NBA. American Airlines détenait auparavant ces droits.

Eric Woolworth, responsable des opérations commerciales du groupe HEAT, est ravi de faire affaire avec FTX, décrivant l’exchange comme une jeune entreprise passionnante dans une catégorie émergente du secteur des services financiers.

Sam Bankman-Fried, PDG de FTX, a déclaré : “La technologie Internet et la finance numérique évoluent incroyablement vite. Nous voulions nous associer à une ville et à une franchise dynamiques, diversifiées, innovantes et toujours tournées vers l’avenir. En ce qui concerne ces qualités, Miami et le HEAT sont sans égal. L’une des grandes villes américaines et l’une des équipes les plus emblématiques du monde sont prêtes pour un avenir encore plus brillant, et nous sommes ravis d’en faire partie“.

Le stade du Miami Heat sera donc bientôt connu sous le nom de FTX Arena. Miami Heat a déclaré que l’accord comprend également une présence importante dans le stade, dans la série de contenu numérique HEAT, dans les publicités, les concours, les engagements communautaires et plus encore.

FTX déboursera 135 millions de dollars, dont 90 millions seront versés au comté de Miami-Dade pendant les 19 ans que durera le partenariat. Le conseil des commissaires du comté a approuvé l’accord le 26 mars dernier. Les fonds seront utilisés pour soutenir des programmes de lutte contre la violence armée et les jeunes “à risque”.

Coinbase : introduction en bourse (IPO) pour le 14 avril

L’une des plus grand exchanges de crypto-monnaies aux États-Unis, Coinbase, a annoncé la semaine dernière qu’elle prévoyait son introduction en bourse le 14 avril prochain. La société a déclaré que la Securities and Exchange Commission (SEC) avait accepté sa déclaration d’enregistrement S-1 et qu’elle aura le ticker “COIN“.

Coinbase a opté pour une cotation directe (tout comme Spotify, Slack et Asana) au lieu d’engager une banque pour négocier l’IPO. Cela signifie que les investisseurs existants peuvent vendre leurs actions à de nouveaux investisseurs. Concernant le prix de l’action coinbase, il sera divulgué une nuit avant son entrée en bourse.

Initialement, la société visait à entrer en bourse en mars, mais elle a dû reporter ses plans car elle faisait l’objet d’un examen de la part de la SEC. Pour rappel, Coinbase a été condamné à payer une amende de 6,5 millions de dollars par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) à la suite d’accusations de manipulation de marché.

Coinbase compte 43 millions d’utilisateurs

La société Coinbase a été fondée en 2012, et compte plus de 43 millions d’utilisateurs avec une croissance de 34% en glissement annuel. La société a enregistré un bénéfice de 322 millions de dollars en 2020 avec 1,2 milliard de dollars de revenus, grâce notamment à l’explosion du cours du Bitcoin.

À ce jour, l’entreprise a levé 547 millions de dollars à travers différents tours de table auprès d’investisseurs de renom tels qu’Andreessen Horowitz et Tiger Global Management. Bloomberg a noté la semaine dernière que, selon les chiffres du marché privé du NASDAQ, Coinbase était évalué à 90 milliards de dollars.