ETF Bitcoin au comptant : la nouvelle attraction de Wall Street

Alors que le Bitcoin flirte à nouveau avec les 70 000 $, le marché des ETF au comptant appliqué au BTC connaît une recrudescence d’activité significative. Les entrées enregistrent des montants records depuis le 4 juin dernier, une tendance qui semble bien ancrée si l’on se fie à la dynamique actuelle. En effet, les 488 millions de dollars injectés ce 5 juin confirment la plus longue période positive de l’histoire récente de ce secteur.

Le marché des ETF Bitcoin au comptant reprend son élan

L’euphorie autour du jeune marché des ETF Bitcoin au comptant semblait s’être estompée, surtout après que le leader BlackRock a affiché des flux négatifs pour la première fois. Cependant, le marché des cryptomonnaies est réputé pour sa résilience et sa capacité à rebondir après des périodes difficiles. Un mois seulement après cette baisse, la tendance s’inverse nettement.

Cette semaine marque un retour significatif des entrées sur le marché des ETF Bitcoin au comptant aux États-Unis. Avec un record de 887 millions de dollars le mardi 4 mai, inaugurant ainsi une nouvelle phase de croissance. Le secteur, désormais d’importance mondiale, détient déjà un million de BTC.

Fidelity déloge BlackRock avec des entrées positives, mais les défis persistent

Ce renouveau a conduit à un nouveau record pour le marché des ETF Bitcoin au comptant. Les entrées positives du 5 mai permettent d’afficher 17 jours consécutifs de flux positifs, la plus longue séquence depuis leur lancement en janvier dernier.

Notamment, le fonds de Fidelity (FBTC) semble bien décidé à détrôner (proportionnellement) le leader BlackRock. En effet, il a capté la part la plus importante des entrées ce 5 juin avec 220,6 millions de dollars (45 %) sur les 488 millions disponibles. Il est suivi par le IBIT avec 155,4 millions de dollars (31 %).

Malgré ce succès, le secteur des ETF Bitcoin au comptant continue de faire face à des défis, notamment le GBTC de Grayscale, qui a perdu près de 300 BTC au cours des 17 derniers jours. Même ses performances récentes ne suffisent pas à réduire les pertes totales, qui restent supérieures à 240 millions de dollars.

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)