BTC : le gouvernement allemand entame une vente massive de ses bitcoins saisis

Le gouvernement allemand a commencé la vente d’une importante réserve de bitcoins saisie auprès des exploitants d’un site web de piratage de films. Plus de 195 millions de dollars en bitcoins ont été vendus au cours des derniers jours.

Lors des dernières transactions, des bitcoins d’une valeur de 65 millions de dollars ont probablement été déposés sur des places boursières, venant s’ajouter aux 130 millions de dollars échangés la veille. Malgré ces ventes, le gouvernement allemand détient toujours environ 3,05 milliards de dollars en bitcoins.

Ce mouvement s’inscrit dans une tendance récente de transactions à grande échelle de bitcoins par les autorités allemandes, avec des fonds substantiels transférés sur les principales bourses comme Coinbase, Kraken et Bitstamp, ce qui laisse présager d’autres ventes.

Les quelque 50 000 bitcoins, initialement saisis chez les exploitants de Movie2k.to, un site de piratage de films dont la dernière activité remonte à 2013, ont été remis à l’Office fédéral allemand de la police criminelle (BKA) en janvier, à la suite d’une reddition volontaire des suspects.

La vente a déjà eu un impact sur le prix du marché du bitcoin, qui a baissé en raison de ces ventes importantes.

Malgré la liquidation du gouvernement allemand, des entreprises comme MicroStrategy continuent de faire preuve d’optimisme. L’entreprise de logiciels a récemment acheté pour 786 millions de dollars de bitcoins, augmentant ainsi ses avoirs importants. Cette acquisition fait suite à la levée de 800 millions de dollars par le biais de billets de premier rang convertibles.

Les ETF Bitcoin affichent des sorties nettes de 900 millions de dollars cette semaine

Ce jeudi a marqué la cinquième journée consécutive de sorties nettes de capitaux pour les ETF cotés en bourse aux États-Unis, qui ont enregistré leur plus mauvaise performance depuis la mi-avril.

Les fonds négociés en bourse (ETF) cotés aux États-Unis pour le bitcoin (BTC) ont enregistré leur cinquième journée consécutive de sorties de capitaux jeudi, perdant plus de 900 millions de dollars depuis le début de la semaine.

Les données suivies par SoSoValue montrent que les 11 ETF listés ont perdu 140 millions de dollars jeudi, avec un volume d’échange de 1,1 milliard de dollars. Le GBTC de Grayscale – qui a principalement connu des sorties de fonds depuis sa conversion en ETF en janvier – a mené les sorties de fonds à 53 millions de dollars, suivi par le FBTC de Fidelity à 51 millions de dollars.

L’IBIT de BlackRock, le plus gros ETF en termes d’actifs détenus, est le seul produit à avoir enregistré des entrées nettes, à hauteur de 1 million de dollars. Les autres produits n’ont enregistré aucune entrée ou sortie nette.

Ces sorties sont les plus importantes depuis la fin du mois d’avril, qui avait vu des sorties nettes totales de 1,2 milliard de dollars au cours des séances de négociation entre le 24 avril et le 2 mai. Les flux entrants ont ensuite repris et les produits ont ajouté plus de 4 milliards de dollars au cours des 19 jours de négociation suivants, avant que le déluge de sorties ne commence le 10 juin.

Les prix du BTC ont généralement souffert au cours des dernières semaines, en raison de ventes d’un milliard de dollars de la part de grands détenteurs, de la force du dollar et de la vigueur du marché des indices technologiques américains.

Hack de Lykke : 23 millions de dollars en crypto volés

Les plateformes d’échange centralisées ne sont pas exemptes des attaques qui ciblent les protocoles DeFi. La plateforme européenne Lykke en a fait les frais avec un vol de plusieurs dizaines de millions de dollars.

Révélation du Hack de Lykke : 23 millions de dollars en crypto dérobés

Le 9 juin, l’utilisateur SomaXBT a révélé que Lykke avait été victime d’un hack le 4 juin. Après une enquête menée par @tayvano_, il est apparu que la plateforme s’était fait dérober environ 23 millions de dollars en cryptomonnaies diverses :

  • 11 millions de dollars en BTC ;
  • 11,4 millions de dollars en ETH ;
  • 220 000 $ en LTC ;
  • 460 000 $ en BCH.

Cependant, Lykke n’a initialement pas communiqué sur cet incident, annonçant seulement une maintenance le 9 juin. Pendant cette période, les transactions ont été suspendues, et les utilisateurs ne pouvaient ni déposer ni retirer des fonds. Ce n’est que le 10 juin, soit six jours après le hack, que Lykke a enfin informé le public de la situation.

Réaction et mesures prises par Lykke

Dans une annonce publiée sur X, Lykke a assuré qu’elle pouvait absorber la perte grâce à ses réserves financières solides, affirmant maintenir une forte stabilité financière. De plus, Lykke a indiqué avoir identifié les adresses IP du hacker, ouvrant la voie à une potentielle intervention des autorités.

« L’enquête interne a permis d’identifier les adresses IP de l’attaquant, qui a volé plus de 22 millions de dollars en crypto. »

En attendant la résolution de l’affaire, Lykke a annoncé rester fermée par mesure de précaution. Pendant ce temps, le hacker semble avoir commencé à blanchir les fonds, transférant plusieurs montants vers Thorchain où ils ont été convertis, comme l’a observé @Tayvano_.

Espérons que Lykke parviendra à récupérer les fonds volés. Ces démarches peuvent souvent s’étendre sur plusieurs années, à l’image du hack de Ronin en 2022, où 5,7 millions de dollars ont été récemment récupérés.

Trump propulse le minage de Bitcoin : analyse des répercussions économiques

Le marché des cryptomonnaies a été bouleversé cette semaine par des nouvelles retentissantes. Les actions des entreprises de minage de Bitcoin ont connu une hausse spectaculaire après que Donald Trump, candidat à la présidentielle américaine, ait annoncé son intention de soutenir le minage de Bitcoin aux États-Unis. Retour sur un événement aux allures de coup de pouce présidentiel.

L’impact des déclarations de Donald Trump sur le minage de Bitcoin

Le 12 juin, Donald Trump a exprimé son désir de voir « tout le Bitcoin restant produit aux États-Unis !!! ». Il a ajouté que cela contribuerait à rendre le pays « ÉNERGÉTIQUEMENT DOMINANT ». Cette déclaration a suivi une réunion avec des leaders de l’industrie du minage. Au cours de cette réunion, Trump a également promis un soutien substantiel au secteur s’il remportait les élections de novembre.

En réponse à ces annonces, les mineurs ont réagi avec enthousiasme. Les actions des principales entreprises de minage de Bitcoin ont augmenté en moyenne de 10 %, avec TeraWulf (WULF) et Hut 8 Mining (HUT) en tête. Ceci avec des hausses respectives de 10,5 % et 10,07 %. Core Scientific (CORZ), Iris Energy (IREN) et Cipher Mining (CIFR) ont également vu des gains significatifs.

TeraWulf et CleanSpark (CLSK) se sont distinguées en 2024 avec des augmentations respectives de 66,96 % et 58,55 % depuis le début de l’année. Cependant, certaines entreprises n’ont pas profité de cette tendance haussière. Marathon Digital (MARA) a chuté de 11,43 % depuis janvier, tandis que Riot Platforms (RIOT) a vu son cours baisser de près de 31 % en 2024.

Seule parmi les 20 premières entreprises de minage par capitalisation boursière basée en Chine, Canaan (CAN) a vu le prix de ses actions chuter le 12 juin. Allant à contre-courant de la tendance générale du marché.

Le futur du minage de Bitcoin aux États-Unis

Lors d’une réunion le 11 juin au complexe Mar-a-Lago de Trump, des dirigeants de l’industrie ont discuté des bénéfices potentiels du minage de Bitcoin pour le réseau électrique américain et la création d’emplois. Les participants ont tous rapporté des retours positifs suite à leur échange avec Trump.

Le prix du Bitcoin n’a augmenté que de 1,4 % pour atteindre 68 365 dollars en 24 heures. Toutefois, les déclarations de Trump ont clairement eu un impact majeur sur les actions des entreprises de minage. Soulignant ainsi, l’importance de la politique et de la régulation sur le marché des cryptomonnaies.

Simultanément, le président Joe Biden semble également revoir sa position sur les cryptomonnaies. Initialement strict en matière de régulation, l’administration Biden a récemment entamé un dialogue avec les principaux acteurs de l’industrie des actifs numériques pour recueillir des recommandations politiques. Le vent est-il en train de tourner définitivement pour le Bitcoin et les cryptomonnaies aux États-Unis ? Affaire à suivre.

ETF Bitcoin au comptant : la nouvelle attraction de Wall Street

Alors que le Bitcoin flirte à nouveau avec les 70 000 $, le marché des ETF au comptant appliqué au BTC connaît une recrudescence d’activité significative. Les entrées enregistrent des montants records depuis le 4 juin dernier, une tendance qui semble bien ancrée si l’on se fie à la dynamique actuelle. En effet, les 488 millions de dollars injectés ce 5 juin confirment la plus longue période positive de l’histoire récente de ce secteur.

Le marché des ETF Bitcoin au comptant reprend son élan

L’euphorie autour du jeune marché des ETF Bitcoin au comptant semblait s’être estompée, surtout après que le leader BlackRock a affiché des flux négatifs pour la première fois. Cependant, le marché des cryptomonnaies est réputé pour sa résilience et sa capacité à rebondir après des périodes difficiles. Un mois seulement après cette baisse, la tendance s’inverse nettement.

Cette semaine marque un retour significatif des entrées sur le marché des ETF Bitcoin au comptant aux États-Unis. Avec un record de 887 millions de dollars le mardi 4 mai, inaugurant ainsi une nouvelle phase de croissance. Le secteur, désormais d’importance mondiale, détient déjà un million de BTC.

Fidelity déloge BlackRock avec des entrées positives, mais les défis persistent

Ce renouveau a conduit à un nouveau record pour le marché des ETF Bitcoin au comptant. Les entrées positives du 5 mai permettent d’afficher 17 jours consécutifs de flux positifs, la plus longue séquence depuis leur lancement en janvier dernier.

Notamment, le fonds de Fidelity (FBTC) semble bien décidé à détrôner (proportionnellement) le leader BlackRock. En effet, il a capté la part la plus importante des entrées ce 5 juin avec 220,6 millions de dollars (45 %) sur les 488 millions disponibles. Il est suivi par le IBIT avec 155,4 millions de dollars (31 %).

Malgré ce succès, le secteur des ETF Bitcoin au comptant continue de faire face à des défis, notamment le GBTC de Grayscale, qui a perdu près de 300 BTC au cours des 17 derniers jours. Même ses performances récentes ne suffisent pas à réduire les pertes totales, qui restent supérieures à 240 millions de dollars.

La fréquence des nouvelles adresses BTC chute à son plus bas depuis 2018

L’année 2024 a été turbulente pour le Bitcoin. Tout a commencé avec l’approbation des ETF au comptant aux États-Unis, ouvrant de nouvelles portes pour la cryptomonnaie BTC. Le quatrième halving est arrivé, suscitant comme à chaque fois l’espoir d’une flambée des prix. Cependant, les investisseurs ont été déçus alors que le BTC a entamé une correction sévère, laissant présager une possible chute encore plus drastique. En conséquence, le nombre de nouvelles adresses créées a chuté au plus bas niveau depuis 2018.

Bitcoin : Une Baisse d’Activité Inquiétante ?

L’année 2024 restera gravée dans les annales du secteur des cryptomonnaies. En effet, elle a été marquée par l’entrée officielle du Bitcoin sur le marché américain grâce à l’introduction de ses ETF au comptant. Cette validation s’est révélée remarquablement opportune, survenant juste avant le quatrième halving du Bitcoin.

Cependant, l’enthousiasme suscité par les ETF pourrait avoir compromis le potentiel haussier du prochain bull run. Alors que le Bitcoin chute vers les 60 000 $, l’activité sur sa blockchain connaît un net ralentissement. Une déception pour les investisseurs qui avaient vu tous les signaux au vert quelques mois plus tôt.

Une Chute Libre Inquiétante ?

Chaque donnée semble être étroitement liée à la suivante. En réalité, la baisse d’activité sur la blockchain du Bitcoin s’accompagne d’un nombre de nouvelles adresses au plus bas depuis le début de 2018. Cette tendance est particulièrement frappante, surtout après avoir frôlé un nouveau record historique à la fin de l’année précédente, avec 648 500 nouvelles adresses enregistrées le 18 septembre. Cependant, en ce mois de mai 2024, la situation est bien différente. Le nombre de nouveaux portefeuilles créés stagne actuellement à environ 250 000 adresses par jour en moyenne au cours de la dernière semaine.

Malgré le calme apparent sur la blockchain du Bitcoin, il est crucial de ne pas perdre de vue certaines données essentielles. En attendant, le marché des cryptomonnaies nourrit déjà des espoirs quant au déclenchement éventuel d’une altseason, même si celle-ci peine à prendre son envol.

Bitcoin : retour en force et volatilité sur les marchés crypto ?

Pendant un certain temps, le marché a été caractérisé par une tendance notablement plate, avec la plupart des actifs évoluant latéralement. Que ce soit le bitcoin, l’ethereum ou les altcoins, presque aucun actif n’a échappé à cette tendance. Cependant, la volatilité est récemment réapparue sur le marché du Bitcoin, apportant une touche de vert, une situation qui n’avait pas été observée depuis plusieurs mois.

Capitalisation Crypto Proche d’une Résistance

Malgré le maintien dans une fourchette de valeurs entre 2 400 et 2 110 milliards de dollars, la capitalisation du marché des cryptomonnaies montre des signes de reprise significative. Après avoir rebondi sur la borne inférieure, ce qui avait été noté comme un signe de reprise, le cours se retrouve maintenant proche de la borne supérieure.

Cependant, le marché rencontre des difficultés à franchir ce niveau depuis plusieurs semaines. Pour que les acheteurs puissent anticiper une forte reprise vers les 2 625 et 2 830 milliards de dollars, il sera impératif de sortir définitivement de la fourchette actuelle. Un nouvel échec à la résistance serait préoccupant, pouvant entraîner une nouvelle chute, conduisant à de nouveaux creux en mai ou juin.

Bitcoin Domine Toujours

Dans la dernière analyse, la chute vers les 52,97 % de dominance était envisagée. Néanmoins, il est intéressant de noter que depuis mars 2023, la dominance du Bitcoin n’a cessé d’enregistrer des creux ascendants, soulignant ainsi sa position dominante sur le marché. Cependant, en début d’année 2024, cette tendance a été momentanément interrompue par la formation d’un creux descendant.

À l’heure actuelle, nous observons une tendance haussière sur cet actif à l’échelle hebdomadaire, sauf preuve du contraire.
Pour envisager un renversement de la tendance actuelle, il faudra non seulement passer en dessous du précédent creux à 53,95 %, mais également franchir à la baisse un autre seuil, symbolisé par la zone en bleu. Ce franchissement donnerait l’avantage aux vendeurs, les aidant ainsi à propulser Ethereum et les altcoins vers de nouveaux sommets simultanément.

Michael Saylor réagit à la hausse du prix du BTC : Que dit-il ?

Alors que la valeur du Bitcoin dépasse les 66 000 dollars, un tweet particulièrement remarquable du président de MicroStrategy, Michael Saylor a captivé l’attention. Son message énigmatique, « Get the Message », tombe à point nommé alors que le marché scrute avec intérêt les performances du Bitcoin. Le franchissement de ce seuil symbolique des 66 000 $ pour le Bitcoin ne se résume pas à une simple valeur numérique. Il représente un repère psychologique crucial pour le marché, signalant une certaine stabilité après des périodes de volatilité.

La valeur du BTC

D’après IntoTheBlock, Bitcoin, la plus imposante des cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière, a réussi à briser d’énormes barrières en dépassant les 66 000 $. La récente absence de pression vendeuse au-delà de ce seuil pourrait bien refléter une confiance grandissante du marché envers le BTC. Cette ascension fulgurante du Bitcoin coïncide avec le lancement des ETF. Elle atteigne un sommet vertigineux de plus de 74 000 $ en mars, avant de fléchir à mesure que la demande pour ces véhicules d’investissement faiblissait. A l’heure actuelle, le BTC enregistre une hausse de 0,36 % se positionnant ainsi à 66 378 $. Cette année, il a augmenté d’environ 58 %, soit cinq fois plus que l’augmentation de 11 % du Nasdaq 100.

Le Mystère de Saylor

Le message de Saylor pourrait porter sur une compréhension plus profonde des conditions actuelles du marché, une sorte de signal que seuls les observateurs attentifs pourraient pleinement saisir. En effet, il accompagne ce tweet d’une image représentant une bouteille blanche et transparente plantée dans le sable, avec le logo Bitcoin gravé sur son étiquette.

Peut-être que le tweet de Saylor agit comme un appel à l’unité, incitant la communauté à reconnaître la force et le potentiel du Bitcoin, même dans un contexte d’incertitude persistante sur le marché. Cependant, en l’absence d’informations supplémentaires, le tweet de Saylor reste ouvert à différentes interprétations.

En 800 semaines, Bitcoin dépasse le milliard de transactions traitées

Huit cent semaines et un jour après son lancement le 3 janvier 2009, correspondant au minage de son premier bloc, la crypto-monnaie Bitcoin a dépassé le milliard de transactions traitées.

Cette étape importante intervient à un moment particulièrement intéressant pour la crypto-monnaie, qui a connu des niveaux élevés de transactions quotidiennes au cours de l’année écoulée, alors que de nouveaux protocoles tels que Bitcoin Ordinals et Runes attirent de plus en plus d’activité sur la première blockchain au monde. Le lancement d’ETF sur le Bitcoin a également suscité un sentiment haussier à l’égard du token au cours de l’année écoulée.

Le Bitcoin est loin d’être la première blockchain à atteindre le milliard de transactions : son rival Ethereum par exemple, a traité près de 2,4 milliards de transactions. Toutefois, avec un taux moyen de 6 transactions par seconde au cours des 30 derniers jours, le BTC a eu un parcours plus long et plus lent pour atteindre ce cap, qui a été atteint quelques semaines seulement après son dernier halving.

Alors que les frais de transaction quotidiens ont largement baissé à la suite de l’engouement suivant le halving, la moyenne mobile sur sept jours des transactions sur la chaîne reste élevée par rapport à la majeure partie de l’histoire du Bitcoin, en dehors de l’année écoulée, alors que le BTC entame le long voyage qui le mènera à un total de deux milliards de transactions…

Un mineur de Bitcoin mine un bloc à lui tout seul et empoche 3,125 BTC

Selon CryptoPotato, un mineur de Bitcoin a réussi à miner seul un bloc entier, ce qui lui a valu une récompense de 3,125 BTC.

Cet événement s’est produit au bloc 841 286, peu après le quatrième halving du 20 avril au bloc 840 000. Ce halving a fait passer la récompense par bloc de 6,25 BTC à 3,125 BTC, ce qui représente actuellement une valeur d’environ 200 000 dollars.

Le 29 avril, Con Kolivas, ingénieur logiciel et administrateur du pool minier solo ckpool, a annoncé qu’un mineur individuel, et non une grande entreprise, avait résolu le 282e bloc solo de l’histoire de Bitcoin. Il s’agit d’un événement rare, puisque seuls 282 cas ont été enregistrés sur les quelque 841 300 blocs produits depuis la création de Bitcoin il y a 14 ans.

Kolivas a noté que ce mineur avait un taux de hachage significatif d’environ 120PH (peta hashes), ce qui équivaut à 0,12 EH (exa hashes), avec une moyenne de 12PH sur une semaine. Ce taux de hachage représentait environ 0,02 % du taux de hachage total du réseau. L’exploit est significatif en raison de la rareté de l’exploitation d’un bloc valide en solo, qui s’apparente à un gain à la loterie.

Le minage de Bitcoin implique que les participants contribuent à la puissance de calcul pour résoudre et ajouter le bloc suivant au réseau. Cependant, avec l’augmentation du prix du bitcoin, le minage est devenu plus populaire, entraînant une compétitivité accrue, connue sous le nom de “difficulté”, et une augmentation du taux de hachage, ou de la puissance du réseau. En conséquence, il est devenu presque impossible de résoudre un bloc seul en raison de cette forte concurrence.

En mars 2023, un mineur seul a réussi à obtenir la totalité de la récompense de 6,25 BTC pour la résolution d’un bloc. Toutefois, le cours du bitcoin était beaucoup plus bas à l’époque, de sorte que la récompense a été évaluée à environ 150 000 dollars.

Le bloc solo le plus récent a été miné le 5 avril, quelques semaines seulement avant le halving. Un mineur a résolu seul et avec succès le bloc 837 814 avec un taux de hachage de 7PH. La récompense était alors évaluée à environ 422 750 dollars.

Selon Bitinfocharts, le taux de hachage moyen du réseau est actuellement de 618 EH/s (exa hachages par seconde), atteignant un record historique de 728 EH/s le 23 avril. Il s’agit d’une augmentation de plus de 90% au cours des 12 derniers mois, ce qui montre la nature exceptionnelle de ce dernier exploit de mining solo.