Vitalik Buterin donne 30 ETH pour aider les développeurs de Tornado Cash

Depuis quelques mois, la pression sur le secteur des cryptomonnaies a atteint un niveau alarmant, notamment avec l’arrestation et la condamnation de développeurs à l’origine de protocoles open source. Cette répression a commencé avec l’affaire Tornado Cash, vue par certains membres de la communauté crypto comme un signe précurseur d’une surveillance totalitaire.

Dans ce contexte, le fondateur du réseau Ethereum, Vitalik Buterin, a récemment fait un don de 30 ETH. Ceci pour soutenir le fonds de défense juridique des développeurs Alexey Pertsev et Roman Storm.

Tornado Cash : une attaque contre la communauté crypto

Pour les membres de la communauté crypto, l’affaire Tornado Cash est perçue comme une véritable déclaration de guerre. Cette attaque contre des développeurs va bien au-delà des objectifs de lutte contre la criminalité annoncés par les autorités.

La justice américaine devrait se concentrer sur les vrais criminels plutôt que de cibler les développeurs d’un protocole conçu pour protéger la confidentialité des données financières sur Internet. En effet, les créateurs de ces outils ne peuvent être tenus responsables de leur utilisation détournée.

La condamnation d’Alexey Pertsev à 64 mois de prison est un exemple flagrant de cette injustice. Cependant, loin de décourager la communauté, cette sentence renforce la détermination de ceux qui défendent la liberté de développement. Vitalik Buterin, figure de proue du réseau Ethereum, a ainsi décidé de soutenir financièrement les développeurs de Tornado Cash.

Le soutien de Vitalik Buterin aux développeurs de Tornado Cash

L’annonce de ce soutien est apparue comme une transaction détectée on-chain. L’adresse Ethereum associée à Vitalik Buterin, vitalik.eth, a transféré 30 ETH (environ 112 500 $) au fonds juridique « Free Alexey & Roman ». Ceci via la plateforme de collecte de fonds décentralisée Juicebox.

Ce fonds, créé suite à l’arrestation des développeurs de Tornado Cash, vise à couvrir leurs frais juridiques. Actuellement, ce portefeuille contient un peu moins de 594 ETH, soit environ 2,2 millions de dollars.

Ce geste de Vitalik Buterin n’est pas sans précédent. En 2022, il avait déjà fait un don de 10 ETH (environ 31 000 $ à l’époque) pour soutenir le fondateur de Wikileaks, Julian Assange. Ce type de soutien monétaire est essentiel pour la défense de la liberté politique, rendu possible grâce aux cryptomonnaies.

En attendant, Roman Storm, le second développeur de Tornado Cash, est toujours détenu aux États-Unis en attente de son procès. Il est peu probable que la justice américaine soit plus clémente que son homologue néerlandaise. Cette affaire reste à suivre et à soutenir activement.

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)