Tout ce qu’il faut savoir sur le prochain merge d’Ethereum

L’une des mises à jour les plus importantes de l’univers crypto va bientôt se produire. Le Merge d’Ethereum approche à grands pas. Prévu pour la période du 13 au 15 septembre, l’évènement est très attendu par les amateurs et investisseurs d’Ethereum. En quoi consistera-t-il concrètement ? Quels seront ces effets ?

The Merge, qu’est-ce que c’est ?

Trending Topic du monde des crypto monnaies, The Merge est un évènement imminent qui servira de transition officielle du « Proof of Work » (PoW) vers le « Proof of Stake » (PoS). En effet, la cryptomonnaie Ethereum est dotée de sa propre chaine Blockchain.

 Adaptée à plusieurs séries d’innovations, cette chaine blockchain va être l’objet de plusieurs tests dans sa forme évolutive. Elle a progressivement servi à maximiser et à optimiser les transactions des utilisateurs en France et dans le monde.

L’ensemble de ces transactions étaient rendues possibles par des méthodes de fonctionnement variées permettant leur validation. Ces méthodes de fonctionnement assuraient la validation des transactions et le minage de l’éther selon le mode « Proof of Work ».

 Il a longtemps convenu à la blockchain de l’Ethereum, et continue d’être utilisé pour le Bitcoin. Toutefois, le « Proof of Work » va connaître un changement consensuel au cours du Merge Ethereum. Il passera ainsi la manette au « Proof of Stake » (PoS).

Quels sont les effets du de l’événement ?

La transition du PoW vers le PoS sera très bénéfique pour la planète. En effet, s’il était performant, le fonctionnement du PoW reposait essentiellement sur une grande consommation d’énergie. Ce problème de conjecture est réglé par le Merge avec la transition de cette méthode vers celle du PoS.

Contrairement au PoW, le Pos fonctionne sur la base des dépôts d’éthers sur la blockchain. Ce qui équivaut à une consommation réduite de l’énergie planétaire selon les développeurs de la blockchain Ethereum. En effet, celle-ci consomme chaque année près de 45 térawattheures.

Le mode du PoS consiste donc au remplacement des mineurs d’Ethereum par des validateurs sécurisés qui consommeront moins d’énergie. On peut alors affirmer que le PoS, par l’entremise du Merge Ethereum, s’annonce comme un évènement révolutionnaire dans l’univers crypto.

Ethereum : La date de la mise à jour se rapproche

La grande révolution d’Ethereum se rapproche. Les mineurs de la blockchain attendent avec impatience Ethereum 2.0. Cette nouvelle version mettra fin aux innombrables bugs que connaît la blockchain et renforcera sa sécurité. Ethereum 1.0 sera interconnectée à Ethereum 2.0. Quels en seront les avantages ? Quel sera le taux de rendement ?

Ethereum 2.0 : une prochaine étape pour la blockchain

Le passage de l’Ethereum de la Proof of Work à la Proof of Stake se poursuit. Selon certaines estimations, la date cible de la mise à jour serait le 15 septembre 2022. Mais, cette estimation est susceptible de connaître d’éventuels changements. Il s’agit donc d’une date indicative pour situer les utilisateurs sur les avancées de la blockchain.

La communauté Ethereum espère plusieurs améliorations de la blockchain sur des points spécifiques. Cependant, selon certaines prédilections, cette révolution pourrait mettre fin à l’ETH. Interrogé par Altcoin Daily dans une interview, l’homme d’affaires, Mark Cuban, affirme que cette révolution pourrait susciter une nouvelle crise puisqu’elle attisera de nombreux investissements. Cette aubaine pourrait être le déclin de ce jeton.

La hausse sur le taux de rendement

The Merge suscite l’intérêt de nombreux investisseurs. Pendant que les développeurs s’activent pour faire évoluer la blockchain, les mineurs s’interrogent à propos du rendement. Ils espèrent d’importants rendements compris entre 5 % et 12 %. La plupart des utilisateurs s’accordent sur un taux de rendement qui serait de 8 %. Il est évident que le prix d’ETH connaitra une hausse.

En effet, d’après un tweet de Montana Wong sur le réseau social à l’oiseau bleu, le 8 août dernier, les intérêts des mineurs seront réduits. Ces récompenses passeraient de 4,3 % à 0,4 % par an. L’écosystème d’Ethereum sera ainsi affecté par le « Triple Halving ». La réserve ETH sera donc faible ce qui pourrait avoir pour conséquence la hausse de la valeur de l’ETH.

Ethereum (ETH) pourra atteindre 100 000 transactions par seconde

Au cours de sa prise de parole à l’EthCC il y a quelques jours, le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin a fait connaître sa vision sur l’avenir d’Ethereum après The Merge. L’illustre blockchain de smart contracts devrait subir une suite de mises à niveau pour atteindre 100 000 transactions par seconde.

Vitalik Buterin met l’accent sur la roadmap d’Ethereum

Durant la cinquième édition de la conférence EthCC, qui a eu lieu en France, Vitalik Buterin, le fondateur d’Ethereum, a pris la balle au bond pour faire des clarifications. En effet, il a fait la description des prochaines étapes de l’évolution du réseau d’Ethereum.

Comme nous l’apprend une publication, The Merge aura lieu le 19 Septembre prochain et marquera donc le passage à un consensus de preuve d’enjeu (PoS). Il est prévu que The Merge amoindrisse la consommation énergétique du réseau de 99 %. Toutefois, d’après les propos de Vitalik Buterin, même à ce stade Ethereum ne sera qu’à 55% de son développement. De grands chantiers viendront par la suite, il s’agit notamment de :

  • The Surge ;
  • The Verge ;
  • The Purge ;
  • The Slurge.

La roadmap de la mise à jour

La prochaine étape phare après The Merge, The Surge verra la mise en place du sharding. Il s’agira en effet, d’une fragmentation des opérations du réseau. The Surge est prévu pour 2023.

Ethereum sera divisé en plusieurs fragments appelés shards en anglais. Chaque fragment aura donc une action spécifique à mener pour le bon déroulement du consensus. Tout comme une chaîne de fabrication dans une usine, cette fragmentation horizontale favorisera l’augmentation de la productivité de manière significative. Cette productivité est représentée dans le cas d’espèce par le nombre de transactions effectuées par seconde.

Ces fragments diffuseront ensuite leurs informations à la chaîne mère, la Beacon Chain, pour intégrer les blocs sur la blockchain.

Les meilleurs jeux Play-To-Earn sur la blockchain Ethereum

Depuis quelques années déjà, les crypto-monnaies s’imposent de plus en plus dans le système et dans l’économie des pays. Après le célèbre Bitcoin, l’Ethereum est l’une des récentes monnaies numériques à se démarquer de toutes les monnaies virtuelles existantes. Cette crypto-monnaie est née en 2015 dans le but d’améliorer le système de Blockchain.

Focus sur les jeux P2E basés sur Ethereum

Aujourd’hui, l’Ethereum est sans doute l’une des meilleures monnaies virtuelles élaborant des contrats intelligents et sécurisés. Son langage script nommé Solidity permet aux développeurs de créer des dapps, des applications décentralisées.

De tous les réseaux usants de la blockchain, l’Ethereum est celui qui détient le plus d’applications décentralisées, notamment de jeux utilisant la blockchain. Les jeux Play-to-earn sont particulièrement populaires et nous parlons ici de ceux d’Ethereum.

Qu’est-ce qu’un jeu Play-to-earn ?

Par définition mot pour mot, les jeux Play-to-earn (P2E) sont des jeux qui permettent de générer des gains lorsque vous y jouez. Il s’agit de jeux qui fonctionnent sur la base de deux technologies : la blockchain et les jetons non fongibles communément appelés NFT. Dans ces jeux Play-to-earn, vous êtes confronté à différents objectifs ou missions à accomplir, en échange desquels vous recevez comme récompense des revenus. Ces revenus générés peuvent être des personnages, items, ou même compétences, tous sous la forme de NFT.

Vous pourrez ensuite les échanger contre de la monnaie fiduciaire ou contre des NFT d’autres joueurs. La blockchain, base de ces jeux, s’assure du caractère unique de chaque NFT afin qu’il ne puisse y avoir de vols ou de défauts dans les échanges. En jouant régulièrement aux jeux P2E, vous pouvez donc amasser une énorme quantité de NFT et en disposer ensuite à votre guise. Toutefois, vous êtes souvent appelé à effectuer un investissement plus ou moins conséquent afin d’acquérir certains biens ou items au début de ce genre de jeux.

Ethereum, un indice de qualité pour les casinos en ligne

Hormis les jeux P2E, les jeux de casino en ligne sont également un bon moyen de gagner de l’argent ou même des crypto-monnaies. En effet, l’Ethereum est devenue presque aussi populaire que le Bitcoin, à tel point qu’il est devenu primordial pour les top choix de casinos pour la france de l’avoir comme mode de paiement. Avec le succès des paris en ligne auprès des joueurs, une rude concurrence s’est imposée dans le secteur.

Les établissements virtuels mettent toutes les chances de leurs côté afin de garder un joueur sur la durée. Cela passe par la variété dans les modes de paiement, mais aussi la qualité des productions, la sécurité dans les transactions, les accréditations et garanties du site ou encore les bonus et promotions offerts. Aujourd’hui, en vous divertissant sur les meilleurs choix de casinos en ligne français, un bon nombre de ces critères cités sont remplis. Vous pouvez parier, prendre du plaisir, vous faire de gros gains et même les retirer en Ethereum ou autres crypto-monnaies. Qu’en est-il donc des jeux d’Ethereum ?

Les meilleurs jeux play-to-earn d’Ethereum

Avec l’aide de Solidity et de la machine virtuelle Ethereum (EVM), de nombreuses applications ont été conçues. Les jeux d’argent en cryptos sont en plein essor et parmi eux, les titres play-to-earn font partie des plus prisés. Voici ci-dessous quelques-uns des meilleurs P2E introduits pour vous avec leur fonctionnement.

Axie Infinity

Les Axies sont des fières créatures qui adorent se battre et chasser des trésors. Dans Axies Infinity, vous pouvez vous construire une légion d’Axies qui vous permettra de remplir des missions et de voyager à travers l’univers du jeu de Sky Mavis. Il existe énormément d’Axies et chacun d’entre eux a une compétence particulière liée à ses gènes. Bien évidemment, le jeu a sa propre monnaie (AXS) qui représente les NFT que vous pourrez échanger ou vendre contre de l’argent réel. Il existe trois modes de jeux très intéressants dans Axies Infinity :

  • Mode aventure : dans ce mode, vous explorez le monde d’Axies Infinity avec vos Axies, vous découvrez des trésors et combattez d’autres créatures. C’est un mode idéal pour faire progresser vos armées.
  • Combats en arène : Ici, vous rejoignez les batailles multijoueur. Vous pourrez participer à des tournois ouverts avec des prix en argent réel à gagner à la clé.
  • Élevage : Il s’agit d’un mode particulier où vous élevez des Axies. Vous pouvez effectuer des croisements entre différentes races d’Axies afin de trouver un spécimen rare. Il n’y a pas de limites ici à votre créativité ; le mode élevage vous permet de créer vos collections et de vendre vos Axies sur le marché.

Mirandus

Mirandus est un jeu de rôle multijoueur de Gala Games où vous incarnez un avatar dans un monde virtuel. Les avatars sont appelés des exemplaires et peuvent revêtir plusieurs formes allant de l’humain à l’elfe en passant par les nains. Le jeu donne une certaine liberté aux joueurs qui peuvent, avec GALA la monnaie de Mirandus, acheter toutes sortes de choses pratiques. Les terres, navires, exemplaires peuvent être achetés, vendus ou échangés contre d’autres biens.

Malgré cette liberté, il y a un objectif principal dans le jeu : celui de combattre les personnages maléfiques. Ainsi, en tant que joueur, vous vous verrez assigner des missions dans ce sens-là. Tous les biens existant dans le jeu représentent des NFT dans la blockchain Ethereum, ce qui veut dire que vous pourrez tous les échanger contre de la monnaie fiduciaire. GALA n’est toutefois pas la seule monnaie dans Mirandus. Chaque exemplaire dans le jeu vous permet de gagner des jetons appelés Matérium que vous pouvez également obtenir lorsque vous envoyez un ou plusieurs de vos exemplaires en mission.

Mooncatrescue

Le principe de Mooncatrescue est très simple ; il consiste à sauver les Mooncats de la lune et à les réintégrer à la blockchain. Ce sont des chats pixels uniques qui sont tous générés sur la base de données de la blockchain. Les Mooncats font partie des premières collections de NFT les plus célèbres d’Ethereum. Au début, les collectionneurs recevaient gratuitement ces Mooncats sur le site officiel. Ils ne payaient que des frais en « essence » sans savoir quel Mooncat ils recevraient, car le système générait ces NFT aléatoirement.

Aujourd’hui, les Mooncats sont disponibles sur Opensea NFT, le célèbre marché de NFT, et sur le site officiel du jeu où ils peuvent être vendus ou échangés. Jusque-là, une somme de près de 600 000 USD a été déboursée par les joueurs pour sauver les Mooncats. C’est dire à quel point la psychologie qu’exerce un NFT sur le joueur peut être forte. Le jeu comporte deux options. La première est de chercher les Mooncats soi-même et la seconde consiste en le centre d’adoption disponible. Dans ce centre vous pouvez offrir ou directement demander et adopter un Mooncat.

NFT Worlds

Depuis quelques mois, des entreprises bougent beaucoup pour ce qu’elles considèrent comme le futur. Par exemple, une entreprise comme Portals a levé 5 millions pour construire sa ville dans le metaverse. Cela laisse entrevoir déjà l’envergure potentielle que prend le métavers dans notre futur. Dans ce sens, NFT Worlds est une plateforme de jeu décentralisée qui permet aux joueurs de créer leurs propres mondes et univers en achetant des mondes sur Opensea NFT et en les customisant.

Ici, un joueur peut aussi bien partir de 0 et créer point par point tout son métavers 3D. Dans ce jeu, vous pouvez posséder plusieurs métavers différents. Chaque parcelle des métavers peut être échangée contre d’autres items, objets, ou vendue contre de la monnaie fiduciaire. La construction de tels mondes est rendue possible, car le projet de jeu a été développé par les serveurs Minecraft avec le fameux Polygon (MATIC) compatible à Ethereum. Plus de 10 000 mondes 3D illimités sont disponibles et customisables dans le jeu.

Benji Bananas

Benji Bananas est un jeu très connu qui existait bien avant les titres basés sur la blockchain. Avec l’avènement de ces P2E, Animoca Brands décide de faire passer son jeu populaire dans la catégorie Play-to-earn. Actuellement, l’objectif du jeu n’a pas changé : vous devez vous balancer de vigne en vigne avec le personnage principal Benji, tout en ramassant autant de bananes que possible.

Pour la transition du jeu en mode P2E, des « Benji passses » ont été insérés et servent de NFT que devront se procurer les joueurs de Benji Bananas afin de gagner des jetons PRIMATES, la réelle monnaie du jeu. Une fois les jetons PRIMATES gagnés, vous pourrez les échanger ensuite contre des ApeCoins (APE). Il s’agit de jetons d’utilité et de gouvernance construits sur le réseau d’Ethereum et qui sont célèbres de par leur collaboration avec le réputé Bored Ape Yatch Club (BAYC). Cette communauté est assurément l’une des plus virales sur la toile aujourd’hui.

Illuvium

Le monde d’Illuvium est un univers fantastique où un vaisseau s’est écrasé. Cet univers est peuplé d’Illuviaux, les premiers habitants d’Illuvium, que vous pouvez recruter ou capturer afin d’améliorer vos forces. Illuvium est un jeu de combat et de rôle où vous jouez un explorateur. Vous aurez donc des quêtes à compléter, des combats à remporter, des concours et tournois à gagner. Les illuviaux sont représentés par des NFT sur la blockchain et leur niveau de rareté est variable.

Plus un illuvial est rare, plus il a de la valeur. Il est possible que vous fusionniez aussi des Illuviaux afin d’obtenir un spécimen encore plus rare. Il s’agit là de la première expérience d’un jeu AAA pour la catégorie Pay-to-earn. En réussissant les tâches qui vous sont assignées, vous gagnez des ILV, monnaie principale du jeu que vous pourrez ensuite utiliser dans la vie réelle en les échangeant. Les graphismes et mécanismes sont excellents et appellent à une très belle expérience de jeu.

Ethereum : enfin une date pour The Merge

Incontestablement, Ethereum est l’une des crypto-monnaies les plus sûres qui existent actuellement. Si vous avez prêté attention aux derniers développements d’Ethereum (ETH), vous serez certainement heureux d’apprendre qu’il se rapproche de la date pour le passage tant attendu de la preuve de travail (PoW) à la preuve d’état (PoS).

Une date prévue pour The Merge

La date de transition a été choisie par des développeurs d’Ethereum notamment Tim Beiko. D’après les propos de Beiko, « The Merge » pourrait se dérouler le 19 septembre.

Malgré le fait qu’il n’y ait aucune garantie que « The Merge » aura lieu le 19 septembre et que les attentes à ce sujet doivent être prises avec des pincettes, avoir une date au tableau est excitant.

Il faut noter qu’une transition de cette ampleur doit être prise au sérieux. Par conséquent, les développeurs ont l’obligation de tester de manière intense et à plusieurs reprises avant de déployer sur le mainnet d’Ethereum. En réalité, absolument rien ne doit être laissé au hasard.

Quelles seront les conséquences de la mise à jour pour Ethereum ?

La première raison qui fonde cette fusion est la réduction de la consommation d’énergie tout en permettant l’introduction du sharding auquel les gens aspirent tant dès le premier trimestre 2023. Alors quelles répercussions pourraient avoir cette fusion ?

Comme le prétendent certaines personnes, le passage au proof of stake n’aura pratiquement aucune incidence sur les frais de transaction qu’Ethereum applique.  

Par ailleurs, cette transition n’entraînera pas l’augmentation du nombre de transactions que peut traiter Ethereum.

Par contre, le proof of stake aidera à réduire la production des ETH à chaque bloc. En second lieu, grâce au proof of stake, les solutions de seconde couche seront optimisées. Enfin, le proof of stake permettra à Ethereum d’assurer la finalité des transactions une fois qu’elles font objet d’une publication. Un vent de nouveauté souffle tout doucement.

Burger King x Robinhood : 2,4 millions de $ de Dogecoin, Bitcoin & Ethereum à gagner

La chaîne de restauration rapide Burger King vient de s’associer à Robinhood Crypto pour offrir l’équivalent de plus de 2,4 millions de dollars en crypto-monnaies. D’après le communiqué de presse mis en ligne, les récompenses à se partager entre les plus chanceux s’élèvent à 20 Bitcoin, 200 Ether d’Ethereum et 2 millions de Dogecoin.

Les crypto-monnaies seront distribuées aux membres du programme Royal Perks de Burger King, un programme de fidélité grâce auquel les membres gagnent des « couronnes » (crowns, en anglais) pour chaque dollar dépensé dans un des restaurants de l’enseigne. Les couronnes peuvent ensuite être échangées pour obtenir des produits gratuits.

Les membres effectuant un achat de 5 dollars ou plus sur l’application Burger King recevront un code par e-mail. Ils devront ensuite l’entrer et réclamer leur prix via l’application Robinhood.

Robinhood Crypto est comme son nom l’indique la branche de la célèbre application de trading dédiée aux cryptodevises. Robinhood a vu ses revenus monter en flèche grâce notamment au listing du Dogecoin plus tôt cette année. Cela n’a cependant pas duré, la société ayant récemment annoncé une forte baisse concernant le trading de cryptos au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent, avec 78% de revenus en moins.

Burger King s’intéresse depuis un moment déjà aux crypto-monnaies. Des points de vente en Allemagne et au Venezuela ont par le passé accepté les cryptos comme moyen de paiement. En Russie, Burger King a même lancé sa propre crypto-monnaie en 2017, le « WhopperCoin ».

Twitter pourrait ajouter les pourboires en Bitcoin (BTC) & Ethereum (ETH)

Le géant des médias sociaux Twitter pourrait bientôt ajouter les paiements en Bitcoin et en Ethereum à sa fonction « Tip Jar ». L’entreprise a lancé cette fonctionnalité plus tôt cette année, permettant aux utilisateurs de donner un pourboire aux influenceurs pour leur tweet. Jusqu’à présent, Twitter a permis aux utilisateurs d’ajouter des modes de paiement tels que Razorpay, PayPal et autres à leurs comptes.

Le développeur italien Alessandro Paluzzi a tweeté des captures d’écran montrant que Twitter permettra bientôt aux influenceurs d’ajouter des adresses Ethereum et Bitcoin à leurs comptes Tip Jar. Le tweet de Paluzzi, bien sûr, ne confirme pas cette fonctionnalité. Mais il a également été retweeté par Kevin Beykpour, chef de produit chez Twitter.

Le retweet de Beykpour ne signifie pas nécessairement qu’il confirme la fonctionnalité, mais il a ajouté un emoji d’éclair et un signe qui dit « bientôt » dans son tweet. La fonctionnalité a également été signalée par Macrumors auparavant. Le 31 août, la publication a indiqué que la possibilité d’ajouter des adresses de portefeuilles Bitcoin et Ethereum aux comptes Tip Jar avait également été repérée dans la version bêta de Twitter.

De plus, le fait que le bitcoin soit une « grande partie » de l’avenir de Twitter a été confirmé par le PDG de Twitter, Jack Dorsey, lors de la conférence téléphonique sur les résultats de la société en juillet de cette année. Dorsey lui-même a été un grand partisan des crypto-monnaies, ayant dépensé plus de 23 millions de dollars en février pour établir un fonds de 500 BTC aux côtés du rappeur Jay-Z, qui serait utilisé pour promouvoir le développement dans des pays comme l’Inde et l’Afrique.

Le service de paiement de Dorsey, Square, a également exposé ses plans pour inclure les crypto-monnaies dans sa plateforme. Square avait investi plus de 170 millions de dollars dans le Bitcoin en février de cette année, et avait également réalisé un investissement en octobre 2020.

Un faux NFT de Banksy vendu 100 ETH (près de 285 000 €)

Un faux NFT de Banksy a été vendu 100 ETH, soit environ 285 000 € au moment de l’achat, à un collectionneur britannique portant le pseudo Pranksy à la suite d’un piratage.

L’œuvre d’art numérique, intitulée « Great Redistribution of the Climate Change Disaster« , est apparue sur une nouvelle page du site officiel de Banksy, portant l’URL « nft.html« . L’acheteur a fait une offre via cette page, qui aurait été créée par un pirate informatique. Après que l’affaire a été révélée comme une escroquerie, tout l’argent a été rendu, à l’exception des frais de transaction d’environ 5 000 £…

« Il semble bien qu’il s’agisse d’un piratage du site. J’ai vérifié l’URL sur PC et mobile avant d’enchérir. J’ai fait une offre uniquement parce qu’elle était hébergée sur son site. Lorsque l’offre a été acceptée, j’ai immédiatement pensé qu’elle était probablement fausse« , a déclaré à BBC News « Pranksy« , âgé d’une trentaine d’années. « Le remboursement était totalement inattendu, je pense que la couverture médiatique du hack plus le fait que j’avais retrouvé le hacker et que je le trackais sur Twitter ont pu le pousser à procéder au remboursement. »

Selon les rapports, l’acheteur a offert 90% de plus que son rival le plus proche aux enchères, et a été alerté de la vente le lundi matin, 30 août, via un message sur le réseau social Discord. Une déclaration de l’équipe de Banksy à la BBC a depuis confirmé que l’artiste ne vend pas actuellement de NFT : « Les ventes aux enchères de NFT de Banksy ne sont pas affiliées à l’artiste, sous quelque forme que ce soit« .

Il s’agit de la dernière controverse en date sur le marché des NFT, qui a connu une croissance exponentielle cette année. Abréviation de « jetons non fongibles », ces actifs numériques sont des certificats de propriété tokenisés qui ne peuvent être reproduits ou altérés après leur création. Nombreux sont ceux qui pensent que cette technologie basée sur la blockchain pourrait révolutionner l’industrie de la musique, comme le prouve la longue étude de DJ Mag sur le sujet au printemps de cette année. Le mois dernier, RCRDSHP a été lancé en tant que nouvelle place de marché pour les objets de collection musicaux basés sur la NFT, avec des œuvres de Mark Knight, Mobilee Records et Sharam Jey.

L’Union Européenne va très bientôt imposer sa loi « historique » sur les cryptomonnaies

Elle est imminente. L’Union Européenne va très bientôt mettre en place une loi sur les cryptomonnaies, afin de déterminer un cadre réglementaire pour l’achat, la vente et l’utilisation du Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), et autres. Selon l’IFC Review, qui cite le service de presse de la Commission européenne, celle-ci veut imposer un ensemble de propositions dès le troisième trimestre 2020. Mais la pandémie de coronavirus pourrait peut-être repousser tout ça.

Le média affirme que la Commission a consulté des « experts de toute l’Europe » et rédigé un document avec trois priorités clés.

Trois priorités

Dans un premier temps, l’organe directeur de l’UE veut créer une définition juridique pour toutes les cryptomonnaies, même les stablecoins et les security tokens.

Dans un deuxième temps, la Commission veut modifier la directive sur les marchés d’instruments financiers, un texte législatif européen qui réglemente les entreprises fournissant des services financiers. Connue sous le nom de MiFID II, la directive classe les actifs en tant qu’instruments financiers, comme les actions, les obligations etc. Les crypto-actifs devraient intégrer cette liste.

Enfin, la Commission souhaiterait un « régime » pour les « plateformes basées sur des blockchains ». En bref, préparez-vous à avoir tout plein de contraintes sur les échanges cryptos, les courtiers, etc.

Législation « historique »

L’IFC cite enfin le président de la Fédération européenne BlockTech, Bruno Schneider Le Saout, l’un des architectes de la politique française de réglementation de la crypto :

« Nous attendons de cette législation qu’elle soit historique pour l’Europe. Ces lois soutiendront le financement du numérique dans toute l’UE pendant de nombreuses années. La nouvelle législation apportera la sécurité juridique nécessaire à la fois pour les crypto-actifs qui ne sont pas couverts par la législation européenne existante sur les services financiers et pour l’application de la technologie des grands livres distribués dans les services financiers et la tokénisation des instruments financiers traditionnels ».

Ne ratez pas le coche pour investir dans la crypto ! Vous risquerez, très bientôt, d’être ponctionné de toutes parts.

Les mineurs ont vendu plus de 9 millions de dollars en Bitcoin (BTC) en une journée

Il fait bon être mineur de cryptomonnaies en 2020. Avec l’arrivée de nombreux jetons DeFI dans le Bitcoin (BTC) et la correction de l’Ethereum (ETH) en fin de semaine, les mineurs de Bitcoin ont vendu pas moins de 844 BTC, soit 9,5 millions de dollars entre mercredi et jeudi, soit 63% de plus qu’ils n’en ont généré en une journée.

Les mineurs ont ainsi vendu plus de Bitcoins qu’ils n’en ont minés la semaine dernière. Ces ventes constituent une augmentation significative car les ventes hebdomadaires mi-août s’élevaient à « seulement » 171 BTC.

On pourra cependant regretter la mauvaise influence que va provoquer ces énormes ventes. Elles pourraient en effet avoir un impact négatif sur le prix du Bitcoin, et ça s’est déjà confirmé depuis la chute du cours après son pic à 12.000 dollars. Les mineurs, pour éviter de telles conséquences, ont d’ailleurs la possibilité de se débarrasser de leurs BTC par le biais de services de négociation de gré à gré (OTC), ce qui n’a pas un effet sur les prix du marché.

Le cours du Bitcoin culmine, à l’heure où sont écrites ces lignes, à 8647 euros. À voir dans les jours à venir s’il compte reprendre du poil de la bête ou continuer sa chute.