Fausse app Trezor : un utilisateur d’iPhone se fait voler 600 000 dollars en Bitcoin

Un possesseur d’iPhone du nom de Phillipe Christodoulou a perdu 600 000 dollars en bitcoins à cause d’une application frauduleuse nommée Trezor, et il estime qu’Apple devrait être tenu pour responsable.

D’après le Washington Post, Phillipe Christodoulou voulait vérifier le solde de ses bitcoins le mois dernier, il a donc cherché dans l’App Store de son iPhone “Trezor”, le fabricant d’un hardware wallet qu’il utilise pour stocker sa crypto-monnaie. Le logo du cadenas de la société est apparu sur un fond vert. L’application était notée près de cinq étoiles. Il l’a téléchargée et a saisi ses informations d’identification.

En moins d’une seconde, presque toutes ses économies – 17,1 bitcoins d’une valeur de 600 000 dollars à l’époque – ont disparu. L’application était fausse, conçue pour faire croire aux gens qu’elle était légitime. Le rapport indique que Christodoulou est “plus en colère contre Apple” que contre les voleurs, affirmant qu’Apple vante l’App Store comme un endroit sûr et fiable, déclarant : “Ils ont trahi la confiance que j’avais en eux. Apple ne mérite pas de s’en tirer comme ça“.

Malheureusement, il semble que d’autres personnes soient également tombées dans le piège de l’application “Trezor” de l’App Store, la société britannique Coinfirm déclarant que cinq personnes ont signalé s’être fait voler des crypto-monnaies pour un montant total de 1,6 million de dollars. Tout cela, malgré le fait que Trezor ne semble pas avoir d’application officielle pour iOS, et n’en fait aucune mention sur son site Web. La suite Trezor se compose d’une application de bureau Windows, macOS et Linux, et il y a également une version Android en préparation.

Le rapport indique que l’application a pu passer le processus d’examen de l’App Store en se faisant passer pour une application de “cryptographie” permettant de chiffrer des fichiers et de stocker des mots de passe, avant de se transformer en portefeuille de crypto-monnaies sans alerter Apple. Parmi les nombreux faux avis cinq étoiles, des plaintes ont également été signalées de personnes qui ont été arnaquées par l’application de la même manière.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)