Blockchain : Meta prévoit d’explorer les technologies NFT et DAO en 2022

Les activités de Meta (anciennement Facebook) au fil des années ont prouvé que l’entreprise aime se lancer dans de nouveaux territoires tout en s’emparant de ceux qu’elle possède déjà. C’est en quelque sorte le secret de la croissance massive qu’elle a pu réaliser.

Alors que la société est fortement investie dans le Métavers et l’IA à l’heure actuelle, elle cherche également à se lancer en 2022 dans la technologie blockchain et ses différentes branches telles que les NFT (jetons non fongibles) ou encore les DAO (organisations autonomes décentralisées).

Cette nouvelle a fuité après que le nouveau directeur technique de Meta, Andrew Bosworth, a envoyé une note à tous les employés, leur expliquant les différents types de technologies Blockchain et crypto.

Si la note ne contenait pas beaucoup de détails sur la façon dont le géant de la technologie allait intervenir sur le marché des blockchains et des cryptomonnaies, elle prouve toutefois que Meta ne laissera pas ce marché en constante augmentation lui échapper et qu’elle s’efforcera de développer des produits rentables et d’investir massivement dans ce domaine.

Dans la note adressée aux employés de Meta, Bosworth a déclaré que Meta devrait investir et être performant sur ce marché bien avant les autres et devrait chercher à travailler avec la vague montante des entrepreneurs du Web 3 et de la blockchain.

Alors que des géants de la technologie comme Meta et Google sont des plates-formes hautement centralisées et sont très différentes de ce que représentent la blockchain et la technologie Web 3, Andrew Bosworth a déclaré que Meta est hautement centralisée et le restera. Elle ne devrait pas entrer en concurrence avec les sociétés qui travaillent autour des technologies décentralisée.

Avec cette note, il est clair que Meta va maintenant aller de l’avant pour travailler dans la blockchain et la technologie cryptographique dans les années à venir. Cela fait de Meta un autre des géants de la Silicon Valley très centralisés, mais qui cherchent à investir et à profiter de cette nouvelle vague de technologies blockchain et Web 3.

Donal Trump qualifie les cryptos de “très dangereuses”

L’ancien président américain Donald Trump a réaffirmé qu’il n’était pas un fan des crypto-monnaies, bien qu’il ait dit du bien de la plateforme NFT récemment annoncée par l’ancienne première dame, Melania Trump…

“Elle va réussir”, a déclaré Trump à propos du projet NFT de l’ancienne première dame alors qu’il s’entretenait avec la présentatrice de Fox News Maria Bartiromo le 20 décembre dernier, dans le cadre de son émission télévisée Mornings With Maria.

Cependant, Donald Trump a poursuivi en décrivant les crypto-monnaies comme étant “quelque chose de très dangereux“, dans la lignée de ses commentaires faits en juin de cette année sur la chaîne d’information.

Eh bien, je n’ai jamais aimé ça, parce que j’aime avoir le dollar, je pense que la monnaie devrait être le dollar, donc je n’ai jamais été un grand fan. Mais ça devient de plus en plus gros, et personne ne fait rien à ce sujet“, a par ailleurs déclaré Trump à Bartiromo.

Si l’on se base sur les actions des Républicains à la Chambre et au Sénat au cours de l’année écoulée, Trump semblerait être en désaccord avec son parti politique sur le sujet.

Qu’il s’agisse de la pression exercée par le sénateur Ted Cruz pour que le Texas accueille davantage de mineurs de bitcoins ou de sénateurs détenteurs de crypto-monnaies comme Cynthia Lummis, le Parti républicain a largement adopté une position pro-crypto, comme l’a également démontré une récente audience de la commission des services financiers de la Chambre des représentants.

Bitcoin : le prix d’un BTC pourrait atteindre 200 000 dollars en 2022

Lors d’un webinaire organisé par la plateforme d’éducation aux investissements Current market Rise up, Tom Lee, directeur associé de Fundstrat Global Advisors, a prédit que le prix du Bitcoin pourrait atteindre 200 000 dollars d’ici 2022.

Si Lee pense que les rendements des cryptomonnaies seront décevants en 2021, il prédit que le Bitcoin fera mieux l’année prochaine. Il ne s’agit pas seulement de cryptos, il s’attend également à ce que les actions liées aux cryptodevises connaissent une excellente année en 2022.

Le Bitcoin a atteint son ATH actuel de 69 044 $ le 10 novembre dernier, puis s’en est suivi une forte correction. Le BTC n’a pas réussi à produire le rallye de fin d’année que de nombreux bulls attendaient.

Malgré un sommet historique atteint cette l’année, le Bitcoin a connu un crash majeur au deuxième trimestre. Les causes ont été les préoccupations environnementales entourant l’algorithme de consensus de preuve de travail et l’interdiction draconienne des cryptomonnaies par la Chine.

L’incapacité des bulls à maintenir leur élan en novembre a mis fin aux espoirs de Tom Lee d’atteindre son objectif de 100 000 dollars d’ici la fin de l’année. Les détracteurs de Lee lui reprochent souvent ses prédictions trop optimistes.

Cette critique n’est pas infondée : Fundstrat a renoncé à prédire l’évolution du prix du Bitcoin en décembre 2018 après que Lee, chef du marché, se soit trompé à de multiples reprises.

Tom Lee s’est racheté l’année dernière après avoir correctement prédit la reprise rapide du marché boursier après le krach provoqué par la pandémie.

Qui détermine la valeur du Bitcoin ?

Vous vous demandez qui augmente la valeur du Bitcoin ? Si oui, voici des éléments à comprendre sur la valeur du Bitcoin avant d’y investir.

La valeur du Bitcoin a incontestablement augmenté de manière significative depuis le lancement de cette monnaie virtuelle. Au départ, les individus utilisaient le Bitcoin comme monnaie électronique en marge de l’économie. Cependant, le Bitcoin devient peu à peu une monnaie courante. Certaines personnes le perçoivent comme de l’or numérique, ce qui signifie qu’il s’agit d’un actif virtuel rare.

Pour faire face au risque d’effondrement économique pendant la pandémie de COVID-19, certains gouvernements ont inondé leurs marchés d’argent traditionnel provenant des banques centrales. L’objectif est de stimuler les dépenses et de contribuer ainsi à sauver leurs économies. Malheureusement, l’augmentation de la masse monétaire érode sa valeur. Par conséquent, de nombreuses personnes recherchent des actifs résistants à l’inflation qui ne perdent pas leur valeur économique lorsque les gouvernements prennent de telles mesures. Le Bitcoin a séduit de nombreuses personnes en tant que couverture contre l’inflation. Il promet également de meilleurs rendements que d’autres actifs dans un tel climat.

Comprendre la valeur du Bitcoin

C’est sa valeur en tant que monnaie électronique qui donne sa valeur au Bitcoin. Cet actif virtuel présente également des caractéristiques similaires à celles de l’argent liquide. Il est portable, durable, fongible, reconnaissable, rare et divisible. Toutefois, les caractéristiques du Bitcoin reposent sur des propriétés mathématiques plutôt que sur des propriétés physiques comme l’argent et l’or. La valeur du Bitcoin ne repose pas non plus sur la confiance dans des autorités telles que les banques et les gouvernements, comme c’est le cas pour les monnaies fiduciaires. Essentiellement, le support du Bitcoin est mathématique.

Cette monnaie virtuelle possède tous les attributs qui donnent sa valeur à l’argent, à l’exception d’une adoption importante et de la confiance. Mais cette monnaie virtuelle est acceptée par une base croissante de marchands, d’utilisateurs et de startups. Et cela va dans le bon sens puisque sa valeur augmentera avec le nombre de personnes qui l’utilisent comme moyen de paiement.

Première monnaie virtuelle en termes de capitalisation boursière, le Bitcoin dispose d’une réserve de 18 590 300 jetons en circulation. Sa réserve maximale ne peut pas dépasser 21 000 000. La limite du Bitcoin est impossible à modifier, ce qui crée une rareté artificielle. Par conséquent, la valeur du Bitcoin ne cessera d’augmenter au fil du temps.

Détermination de la valeur du Bitcoin

La plupart des individus achètent des Bitcoins via des plateformes en ligne appelées crypto-bourses. Des plateformes comme Bitcoin Prime vendent cette monnaie virtuelle à des prix variables. De plus, la valeur de cet actif numérique ne cesse de fluctuer. Et cela peut facilement vous inciter à vous demander ce qui détermine la valeur de cette crypto-monnaie. Si vous cliquez sur ce bitcoin era et que vous vous inscrivez à cette bourse de crypto-monnaies, vous remarquerez que le prix du Bitcoin n’est pas toujours le même. Alors, qu’est-ce qui détermine sa valeur ? Eh bien, l’offre et la demande déterminent le prix du Bitcoin. Une augmentation de la demande de Bitcoins augmente le prix de cette monnaie virtuelle. Et une diminution de la demande du marché diminue sa valeur. Le protocole Bitcoin limite son offre. Les mineurs créent de nouveaux Bitcoins à un rythme décroissant et prévisible. Cela signifie que la demande du marché suit ce niveau d’inflation pour maintenir un prix stable.

Le marché du Bitcoin est encore relativement petit. Par conséquent, faire évoluer le prix du marché ne nécessite pas un montant important. C’est pourquoi le prix du Bitcoin a toujours été très volatile. Les gens échangent principalement des Bitcoins sur les bourses de crypto-monnaies en ligne. Cependant, ils l’envoient, le reçoivent et le stockent également dans des portefeuilles numériques.

Toutefois, l’aspect novateur du réseau Bitcoin est qu’il s’appuie sur les travaux des informaticiens et des cryptographes pour fonctionner en blockchain. Le fait d’être une blockchain publique signifie que le réseau Bitcoin présente une base de données immuable. Ainsi, personne ne peut modifier l’enregistrement de l’historique des transactions.

Réflexions finales

La valeur du Bitcoin est en plein essor en raison du sentiment social, de l’idéologie et de l’espoir. De nombreuses personnes pensent que le Bitcoin est la monnaie de l’avenir car il s’inscrit dans le monde numérique actuel. Aujourd’hui, cette monnaie virtuelle suscite l’intérêt des investisseurs institutionnels. La tendance à la hausse de la valeur du Bitcoin montre que de nombreuses personnes ont confiance dans la technologie qui se cache derrière cette monnaie numérique. Qui plus est, Satoshi Nakamoto a créé le Bitcoin pour qu’il prenne de la valeur au fil du temps en raison de sa rareté ou de la limite de son offre. Ainsi, de plus en plus de personnes se précipitent pour acheter des Bitcoins avant que les mineurs n’atteignent la barre des 21 millions. Et cela augmente la valeur de cette monnaie virtuelle.

WhatsApp teste les paiements en cryptomonnaie via Novi

Meta, anciennement Facebook, permet à certains utilisateurs de son portefeuille de cryptomonnaies Novi aux États-Unis d’envoyer et de recevoir de l’argent via sa plateforme de messagerie WhatsApp. Cette fonctionnalité n’est actuellement disponible que pour un nombre limité d’utilisateurs et devrait être étendue prochainement.

Stéphane Kasriel, directeur de Novi, a déclaré que ce programme pilote permettra à l’entreprise de tester et d’apprendre quelles caractéristiques et fonctions sont les plus importantes pour les utilisateurs. Cela lui donnera également la possibilité de concentrer ses efforts sur l’amélioration de ces fonctionnalités.

Kasriel a promis dans une série de tweets publiés mercredi dernier que l’utilisation de WhatsApp pour envoyer et recevoir de l’argent serait “aussi facile que d’envoyer un message”. “Nous entendons souvent que les gens utilisent WhatsApp pour coordonner l’envoi d’argent à leurs proches, et Novi leur permet de le faire en toute sécurité, instantanément et sans frais. Les paiements apparaîtront directement dans le chat des utilisateurs”, a-t-il expliqué.

Novi se décrit comme un portefeuille numérique qui aide les utilisateurs à envoyer et à recevoir de l’argent instantanément et en toute sécurité, à transférer de l’argent au-delà des frontières pour des besoins quotidiens, des dépenses mensuelles et des occasions spéciales, sans frais.

Lorsqu’un utilisateur ajoute de l’argent à son compte Novi, l’application le convertit en USDP (Pax Dollar), 1 USDP étant égal à 1 dollar américain. Le Pax Dollar est un stablecoin créé en 2018 dont la valeur est donc adossée au dollar américain. Elle est émise par Paxos Trust Company, une institution financière réglementée.

Les individus peuvent-ils changer le protocole du Bitcoin ?

Le Bitcoin est le pionnier du service de transfert de fonds de peer-to-peer, en introduisant un protocole blockchain pour superviser les transactions. Cette technologie repose sur des milliers d’ordinateurs, appelés “nœuds”, gérés par des mineurs répartis de manière aléatoire sur le globe pour générer de nouveaux jetons et valider les transactions. Elle crée un grand livre numérique public contenant un enregistrement précis de toutes les transactions sur le réseau Bitcoin. 

Le protocole du Bitcoin régit toutes les activités transactionnelles, y compris le minage et les échanges de jetons. Le protocole est la procédure centrale du Bitcoin, contrôlant la frappe de nouveaux jetons, la validation et la confirmation des paiements. Les composants fondamentaux du protocole comprennent le mécanisme de transaction en Bitcoins, le serveur d’horodatage et le système de preuve de travail.  

Comprendre le protocole du Bitcoin 

L’actuel réseau Bitcoin repose sur la confiance et l’espoir que chaque transaction génère un résultat spécifique. Cependant, les systèmes de paiement électronique peuvent parfois être indignes de confiance, ce qui suscite des craintes de fraude entre les commerçants et les clients. Ce manque de confiance peut résulter de divers facteurs, notamment le refus de services par les utilisateurs, les doubles dépenses ou le fait que certaines personnes tentent de manipuler le système pour en tirer des gains monétaires.

Les développeurs du Bitcoin ont construit un système basé sur la preuve cryptographique, en utilisant des signatures numériques et des processus de vérification plus sophistiqués pour éviter les problèmes ci-dessus et d’autres attaques. La blockchain utilise une pièce virtuelle, une série de signatures numériques recueillies au fur et à mesure que les fonds passent d’un utilisateur à l’autre. L’expéditeur ajoute un hachage pour signifier la transaction précédente et la clé publique du destinataire. Cela génère des notations au fur et à mesure que le Bitcoin change de propriétaire, offrant ainsi un moyen efficace de vérifier le nouveau destinataire. 

Le Bitcoin a également développé un processus de vérification de l’utilisation de la monnaie pour éviter les doubles dépenses. Un serveur d’horodatage ajoute la période de temps au hachage, vérifiant ainsi les transactions réalisées en Bitcoin. Cela se produit dans chaque transaction en Bitcoins. En outre, le système de preuve de travail du Bitcoin attribue une valeur particulière au jeton, confirmant chaque transaction effectuée dans cette crypto-monnaie. 

Contrairement à la monnaie fiduciaire, le Bitcoin utilise un réseau décentralisé, validant toutes les transactions en blocs. Sa technologie sous-jacente associe la preuve de travail au bloc Bitcoin, puis le diffuse à travers le réseau cryptographique. Chaque bloc n’est valide qu’après confirmation, et ce processus se poursuit pour les nouveaux blocs Bitcoin, assurant le flux de Bitcoins et le suivi des transactions sur le système. 

Le protocole du Bitcoin réglemente également la création de nouveaux jetons pour répondre à la demande du marché. L’offre du Bitcoin a un plafond de marché de 21 millions de jetons seulement, ce qui signifie que pas un seul jeton supplémentaire ne sera mis sur le marché après avoir atteint ce nombre. Cependant, la création de nouveaux jetons a lieu à un rythme fixe, ce qui rend le minage du Bitcoin compétitif. 

La difficulté du minage augmente lorsque le nombre de mineurs sur le réseau augmente, ce qui les incite à chercher des moyens efficaces de réduire les coûts opérationnels. 

Il élimine également le tiers des transactions en Bitcoins. Même les échanges de crypto-monnaies tels que le Bitcoin Prime app ne peuvent pas supporter le rôle d’intermédiaires. Au lieu de cela, ils offrent des plateformes pratiques pour acheter et vendre des crypto-monnaies. L’élimination d’un tiers des transactions par le système améliore la confidentialité et réduit considérablement les frais de transfert de fonds. Cela permet aux utilisateurs de rester anonymes tout au long des transactions.

Manipulation du protocole du Bitcoin 

Comme nous l’avons vu plus haut, le protocole du Bitcoin se réfère principalement à des règles définies, ce qui lui permet de fonctionner de manière transparente comme une monnaie numérique de peer-to-peer. Il fonctionne sur un réseau décentralisé, ce qui signifie que le Bitcoin n’est soumis à aucune autorité centrale, y compris ses développeurs. Ainsi, personne n’a le pouvoir de modifier ou de manipuler le système pour des avantages personnels ou pour toute autre raison. 

Chaque nœud et mineur du réseau Bitcoin rejettera automatiquement toute activité contraire aux règles sous-jacentes. Le protocole du Bitcoin est sa première ligne de défense contre les interférences extérieures. Par conséquent, toute tentative de le modifier nuirait considérablement à la réputation de monnaie numérique décentralisée et de peer-to-peer du Bitcoin.

Floki Inu va sponsoriser le club de football de Naples

Dans le cadre de sa campagne de marketing, la cryptomonnaie Floki Inu vient d’ajouter le géant du football italien S.S.C. Napoli à sa liste de partenaires par le biais d’un partenariat annoncé récemment.

L’accord prévoit que le logo du jeton Floki Inu figurera au dos du maillot du club de football professionnel italien d’ici la fin de la saison en cours. De plus, le logo sera également affiché sur les panneaux LED autour du stade de l’équipe pendant cette même période.

Bien que le coût et la durée de l’accord n’aient pas été divulgués, le département marketing de l’équipe de Floki a indiqué que cette démarche s’inscrivait dans le cadre de son projet visant à accroître la popularité et l’utilisation du token FLOKI dans le monde.

Floki n’en est pas à sa première tentative pour faire connaître son jeton au grand public. Le projet crypto avait fait parler de lui lorsque son logo était apparu sur des lieux majeurs à travers le monde comme le métro de Londres, en Irlande, et plus récemment en Espagne.

Floki Inu a également conclu des partenariats avec d’autres clubs sportifs comme les Kerala Blasters de l’Indian Super League et le Cádiz Club de Fútbol de la Liga espagnole. Pour rappel, Floki Inu a été lancé en juin dernier en tant que jeton inspiré du chien d’Elon Musk.

La technologie blockchain dans les casinos et son importance

La blockchain est une nouvelle technologie qui change petit à petit nos habitudes. Même dans le monde des casinos en ligne, les cryptomonnaies commencent à avoir une grande importance. Mais au juste, qu’est-ce que peuvent apporter les actifs numériques à l’industrie du casino ? Est-ce que la blockchain va vraiment changer le mode de fonctionnement des opérateurs ?

Pour nous éclairer sur le sujet, nous avons décidé d’interviewer Conrad Brennan. Il s’agit d’un expert de l’industrie du jeu en ligne et par conséquent, il pourra nous expliquer en quoi la blockchain est utile aux sites de jeux en ligne.

Le crédit automatique des bonus

Les bonus casino en ligne sont nécessaires pour attirer de nouveaux joueurs sur les plateformes. Si des promotions ne sont pas proposées aux utilisateurs, ces derniers iraient jouer chez d’autres opérateurs. Cependant, il n’est pas toujours facile de mettre en place des solutions pour créditer automatiquement ces bonus.

Désormais, grâce à la blockchain, les meilleurs casino en ligne peuvent automatiser le crédit des bonus aux joueurs qui le méritent. Grâce à des lignes de code placés dans des smart contracts, des baccarat en ligne peuvent être ajoutés automatiquement sur le compte des joueurs concernés.

Bien sûr, cette technologie n’en est encore qu’à ses balbutiements. A l’heure actuelle, il faut encore ajouter des codes ou bien faire des dépôts dans des conditions bien précises. Mais la blockchain arrive et va aider à simplifier l’octroi des bonus aux utilisateurs.

La certification de l’intégrité des parties

Actuellement, l’intégrité des parties est garantie par les fournisseurs de jeux. Il faut donc les croire sur parole et leur faire confiance pour le taux de retour aux joueurs qu’ils annoncent. Ce n’est donc pas quelque chose d’idéal pour les utilisateurs suspicieux.

Désormais, les quelques jeux qui fonctionnent à 100 % avec la blockchain ont leur intégrité garantie par cette dernière. En effet, tous les tirages aléatoires sont inscrits dans le code de la blockchain qu’il est possible de consulter publiquement. Ainsi, si une tricherie est avérée, le jeu sera immédiatement boycotté par l’ensemble des joueurs.

Il n’existe encore que quelques jeux qui fonctionnent entièrement avec la blockchain. Cependant, leur nombre ne cesse de croître. A terme, il est donc tout à fait possible que la majorité du catalogue de jeux voie son intégrité garantie par la blockchain.

L’absence d’organismes bancaires

Pour lancer un casino en ligne, il faut généralement négocier des deals avec des organismes financiers afin d’avoir des moyens de paiement à offrir à ses utilisateurs. Cependant, ce n’est pas toujours facile à réaliser et cela peut prendre du temps car il faut respecter certaines législations sur le jeu en ligne.

Avec les crypto-monnaies, il n’est pas nécessaire de contacter des banques pour proposer des méthodes de paiement à ses utilisateurs. En indiquant simplement une adresse de portefeuille, les joueurs peuvent déjà effectuer un dépôt avec les cryptos pour effectuer des parties.

En outre, les transactions en crypto monnaies sont inscrites sur un registre public qu’il est possible de consulter. Ainsi, il est toujours possible de prouver un paiement effectué sur un casino en ligne, ce qui peut permettre de régler de nombreux litiges potentiels qui pourraient apparaître dans le futur.

Une demande de plus en plus importante pour les cryptos

Selon le site spécialisé CoinTribune, on constate une demande de plus en plus importante pour les crypto-monnaies. De ce fait, les casinos en ligne sont obligés de proposer ce type de paiement à leurs utilisateurs, sans quoi ils renoncent à une part de marché beaucoup trop importante.

Les opérateurs qui permettent de déposer avec des actifs numériques sont de plus en plus nombreux. De plus, le choix des crypto-monnaies à utiliser pour faire un dépôt est également de plus en plus important. Cela permet ainsi à un maximum d’utilisateurs de pouvoir utiliser les cryptos de leur choix pour effectuer un dépôt.

Cependant, il faut également faire attention aux nouveaux casinos cryptos qui surfent sur la tendance pour essayer d’arnaquer les joueurs. Il est nécessaire de toujours analyser en profondeur une plateforme avant de s’y inscrire, et ce afin d’éviter de se faire avoir par l’un ou l’autre site sans scrupule.

Naming : le Staples Center devient la Crypto.com Arena pour 700 millions de $

L’exchange de crypto-monnaies Crypto.com a conclu un accord de 700 millions de dollars pour un contrat de 20 ans afin de donner son nom à la principale salle omnisports et de concerts couverte de Los Angeles, le Staples Center. Le nouveau nom, “Crypto.com Arena”, devrait être utilisé pour la première fois le jour de Noël 2021, lorsque les principaux locataires de la salle, les Los Angeles Lakers de la NBA, disputeront un match télévisé contre les Brooklyn Nets.

Le Staples Center accueille également les matchs à domicile des Los Angeles Clippers de la NBA et des Los Angeles Kings de la NHL. Crypto.com cherche à se faire connaître du grand public de manière significative en associant son nom à une enceinte sportive de premier plan et indirectement aux Lakers, qui font également partie des plus grandes marques de la NBA.

Les Lakers ont été évalués par Forbes à 5,5 milliards de dollars, ce qui en fait la troisième marque la plus valorisée de la NBA, derrière les New York Knicks et les Golden State Warriors. Les Kings, quant à eux, ont été évalués par Forbes à 825 millions de dollars, ce qui les place au sixième rang de la NHL.

L’accord conclu par Crypto.com, qui s’élève à 700 millions de dollars sur 20 ans, témoigne également de la croissance explosive du coût de l’obtention des droits de naming sur les salles et les stades des grandes villes. En 1999, la chaîne de magasins de fournitures de bureau Staples avait payé 116 millions de dollars pour un accord de 20 ans, et l’avait prolongé en 2009.

En outre, Crypto.com a payé 100 millions de dollars pour que son nom soit associé à la Formule 1. L’exchange a également conclu un accord avec les Canadiens de Montréal de la NHL, qui prévoit l’affichage de son logo au centre de la glace de leur salle, le Centre Bell. Forbes évalue les Canadiens à 1,34 milliard de dollars, ce qui les place au troisième rang de la NHL, après les Rangers de New York et les Maple Leafs de Toronto.

Bitcoin : la mise à jour majeure Taproot a été activée

Taproot, la mise à niveau du code de Bitcoin, attendue depuis longtemps et visant à renforcer la confidentialité et la sécurité du réseau, a été activée.

La mise à niveau a été activée lorsque la blockchain Bitcoin a atteint le bloc 709 632 à 5h15 UTC hier, qui a été miné par F2Pool. Cela a activé la première mise à niveau majeure du code du réseau depuis l’introduction de Segregated Witness en 2017.

Taproot introduit les signatures Schnorr qui peuvent faire en sorte que les transactions plus complexes sur Bitcoin – comme celles des portefeuilles à signatures multiples – ressemblent à n’importe quelle autre transaction, améliorant ainsi la confidentialité et la sécurité des transactions. Le passage aux signatures Schnorr a également des répercussions sur la mise à l’échelle du réseau, car la mise à niveau Taproot remplace le cadre cryptographique ECDSA.

Plus tôt cette année, au moins 1815 blocs (90% de 2 016 blocs, le minimum nécessaire pour valider une mise à jour) ont été extraits par des pools miniers de Bitcoin soutenant la mise à niveau Taproot, ce qui a ainsi programmé le bloc déclenchant le soft fork.