12 sociétés de cryptomonnaie autorisées à opérer gratuitement à Hawaï, paradis des cryptos

Last Updated on 8 septembre 2020 by Steve

Les cryptomonnaies sont de plus en plus soumises aux taxes en tout genre, et ce, dans le monde entier. Sauf à Hawaï, qui visiblement cherche à devenir un crypto-paradis. L’État a en effet récemment accordé à douze sociétés de cryptomonnaie la permission d’exercer sur son territoire. Grâce au programme Digital Currency Innovation Lab (DCIL), elles pourront le faire à titre gratuit pendant deux ans, même sans licence de transmission d’argent.

Ce DCIL est un programme pilote permettant aux émetteurs de monnaie numérique de faire des affaires sans obtenir de licence d’émetteur de monnaie d’État. Il s’étend du 19 août 2020 au 31 décembre 2022.

Les 12 sociétés admises au programme sont Apex Crypto, Bitflyer USA, Blockfi, Cex.io, Cloud Nalu, Coinme, Erisx, Flexa, Gemini Exchange, Novi Financial, River Financial et Robinhood Crypto. En raison de la surveillance de la Division des institutions financières d’Hawaï, ces entreprises devront fournir des rapports réguliers concernant le nombre et la valeur des transactions.

À l’issue de la période des 2 ans, une autorisation explicite pour poursuivre les activités de transaction sera délivrée. À cet effet, les sociétés qui n’en recevront pas devront mettre un terme à toutes leurs transactions de cryptomonnaies. En bref, si vous comptez miner en masse, foncez à Hawaï. Vous ne le regretterez pas !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)