Mixin Network suspend ses services suite à un hack à 200 millions de dollars

Bien que l’univers crypto soit en constante évolution avec pleins de succès et d’innovations, il fait également face à beaucoup de défis et de menaces. Dernièrement, un exchange décentralisé au nom de Mixin Network a été la cible d’une attaque importante. Cette dernière aurait fait perdre à la plateforme, une somme non négligeable d’environ 200 millions de dollars.  Mixin Network a donc immédiatement entrepris de fermer temporairement ses services de dépôts et retraits.

Une somme colossale de 200 millions de dollars partie en fumée 

Lancé en 2017, Mixin Network est un réseau de transaction peer-to-peer rapide et gratuit pour les actifs numériques. Durant ce week-end, la plateforme décentralisée a subi une attaque de grande envergure. Selon les informations, 200 millions de dollars ont été compromis au cours de ce hack.

Mixin Network n’a donc pas tardé à solliciter l’aide de SlowMist, une société d’analyse on-chain pour faire une enquête approfondie sur l’attaque. Ainsi, ces investigations ont révélé que le piratage avait ciblé la base de données utilisateur du fournisseur de services cloud de la DEX. 

Notons tout de même que ce protocole a toujours présenté quelques problèmes de sécurité. Ceci à cause de sa dépendance à une base de données centralisée. 

La réaction de Mixin Network face à la situation

Dès que le hack a été identifié, Mixin Network a immédiatement réagi en prenant des mesures. Elles ont permis d’amoindrir autant que possible les dommages. De ce fait, tous les dépôts et retraits sur la plateforme ont été suspendus, jusqu’à ce que les failles soient confirmées et corrigées. 

En parallèle, cette attaque n’est pas restée sans conséquences sur le cours de XIN, la crypto de la plateforme. Seulement en quelques heures, la crypto native de Mixin Network a perdu 8% de sa valeur.

Malheureusement, les hacks demeurent encore trop courants dans l’écosystème des cryptomonnaies. Le protocole Balancer a été aussi touché par un hack impliquant une attaque DNS, la semaine dernière. 

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)