Weak hands (“mains faibles”) est utilisé pour décrire un trader ou un investisseur qui n’a pas la confiance, les ressources ou la capacité de tenir ses positions ou de s’en tenir à ses plans de trading. Cependant, le terme peut être employé différemment selon le type de marché.

Sur les marchés du Forex et de la crypto-monnaie, weak hands est fréquemment utilisé avec une connotation négative, qui décrit le comportement de traders inexpérimentés et émotifs. Habituellement, ces traders présentent des schémas et des stratégies de trading prédictifs, qui sont fréquemment exploités par les teneurs de marché et les commerçants chevronnés.

Nous pouvons donc définir un trader “weak hands” comme celui qui achète ou vend de manière compulsive, motivé par les émotions plutôt que par la logique. Ils ont tendance à quitter leurs positions lorsque le marché montre une sorte de comportement baissier ou en raison de mauvaises nouvelles, vendant souvent leurs actifs à perte. Ces personnes ne croient pas à la croissance à long terme de leurs investissements et peuvent facilement être “ébranlées” par les fluctuations de prix courantes.

En d’autres termes, les traders weak hands ont des comportements d’achat et de vente prévisibles car ils sont motivés par la peur, l’incertitude et le doute (FUD). Ils ont tendance à entrer et sortir des positions dans des moments tout à fait inappropriés et ne sont pas en mesure de conserver leurs actifs trop longtemps.

Sur les marchés des Futures, cependant, le terme weak hands n’a pas de sens péjoratif. Il décrit simplement un individu qui ne négocie que des contrats, sans aucune intention de prendre l’actif sous-jacent ou de régler sa position. Ils agissent plus comme des spéculateurs de prix que comme des investisseurs.