Prix du Bitcoin (BTC) : de 41.000 $ en 2020 à 100.000 $ en 2021 ?

Malgré une récente chute, le cours du Bitcoin réalise exactement les performances attendues depuis le dernier halving, selon le très réputé site Cointelegraph. Mais quel prix atteindra-t-il dans les mois à venir ? Plusieurs analystes ont déjà leur petite idée et ils s’attendent tous à une explosion de cette cryptomonnaie de plus en plus populaire.

Selon PlanB, le prix du Bitcoin pourrait atteindre les 288.000 dollars à la fin du cycle du halving actuel, c’est à dire en 2024, si son cours imite les courbes précédentes. L’expert voit en effet des similitudes entre les cours actuels et ceux de 2012-2016.

“Rappel : nous sommes encore en avance, seulement 4 mois après le halving du #bitcoin de 2020, bien situé entre les trajectoires de 2012 et de 2016. La patience est une vertu”, a commenté PlanB.

L’analyste Ecoinometrics, quant à lui, voit à plus court terme et prévoit pour la fin de l’année 2020 un cours à 41.000 dollars. Selon lui, d’ici avril 2021, il atteindra les 100.000 dollars et 387.000 dollars en mai de la même année. C’est très optimiste.

Le Bitcoin (BTC) est la 6e plus importante monnaie mondiale

Que de bonnes perspectives pour le Bitcoin (BTC) ! Après avoir atteint un pic à 12.000 dollars en début du mois de septembre, la star des cryptomonnaies pourrait bien s’installer durablement dans le paysage monétaire. La preuve avec cette nouvelle statistique qui provient tout droit du très réputé site Decrypt, qui a rendu une étude approfondie sur le sujet. Selon le site, si l’on compare la capitalisation boursière actuelle du Bitcoin avec le chiffre M0 des monnaies fiduciaires mondiales, la cryptomonnaie se place dans le top 10.

« Le chiffre M0 représente la valeur totale de tous les billets de banque, pièces de monnaie et autres substituts de monnaie qui peuvent être facilement convertis en espèces. La valeur M0 est également connue sous le nom de «monnaie étroite», explique Decrypt.

Voici le classement :

1. Dollar (USD) – 1,95 trillion

2. Euro (EUR) – 1,38 trillions de dollar

3. Yuan (CNY) – 1,15 trillions dollar

4. Yen (JPY) – 1 trillion de dollar

5. Roupie indienne (INR) – 425 milliards de dollars

6. Bitcoin (BTC) – 216,5 milliards de dollars

Selon ces données, la capitalisation boursière actuelle du Bitcoin représenterait une masse monétaire équivalente à « plus de 170 devises fiduciaires différentes ». De fait, qu’attend-on pour investir dans le Bitcoin ? Attention cependant, la monnaie étant très volatile, il faut bien se renseigner et être prêt à perdre de l’argent avant de se lancer !

Bitcoin (BTC) : le cours s’effondre après un pic à 12.000 dollars

Quel dommage. Le Bitcoin (BTC) ne cesse de gagner en popularité, mais se heurte encore et toujours à sa propre volatilité, en témoigne le cours qui a chuté, à l’heure où sont écrites ces lignes, à 8692 euros. Une somme tout à fait honorable, surtout vu la remontée que le BTC a performé depuis mars, mais qui fait pâle figure face aux résultats du 1er septembre dernier. Le Bitcoin avait en effet atteint les 12.000 dollars, considéré jusqu’ici comme un seuil de résistance dans le secteur.

Le cours de la star des cryptomonnaies, de plus en plus adoptée, a chuté de quasi 13% en seulement quelques jours. Cette baisse est plus importante encore que celle du 9 mai 2020, lorsque le BTC a perdu 12,5% de sa valeur pour atterrir au niveau des 8 806 USD. La valorisation du Bitcoin, quant à elle, s’élève désormais aux alentours de 211 milliards de dollars. En bref, le BTC semble de plus en plus se confirmer comme une monnaie d’avenir, mais il ne cesse d’être ralenti par la crainte des acheteurs.

Pour l’instant rien n’indique que le Bitcoin pourrait voir son cours remonter. On ne sait d’ailleurs pas non plus s’il continuera de chuter. Mais on l’habitude avec cette cryptomonnaie extrêmement volatile.

Le projet français SaTT lève 1 million de dollars en seulement 48 heures

Cocorico ! Les Français ont le vent en poupe dans le secteur des cryptomonnaies ! La preuve avec Ayaten, qui vient de réaliser une performance de dingue. L’équipe, qui développe un projet dit “blockchain”, a vendu pour plus d’un million de dollars de sa crypto-monnaie SaTT en seulement 48 heures.

La plateforme SaTT, ouverte au grand public, permet de rémunérer les comptes de réseaux sociaux des influenceurs grâce à un “smart contract”. Autrement dit, selon les performances des publications de cet influenceur, la blockchain permet d’automatiser le processus et l’application permet l’accès à un portefeuille de cryptomonnaies. En bref, c’est très simple et on n’a pas besoin de connaître le milieu des cryptomonnaies pour en profiter.

« Nous sommes fiers du soutien de notre communauté, qui, malgré les difficultés du marché, a vu dans l’équipe le potentiel de réaliser la première solution de crypto-monnaie pour la publicité fonctionnelle. Cette soudaine réussite financière va accompagner notre détermination à faire du SaTT, la solution de publicité 3.0 », a déclaré Gauthier Bros, CEO d’Atayen, à propos de cette opération.

SaTT est déjà de mèche avec de grandes entreprises, tels que Coca-Cola, McDonald’s et Netflix, et dispose d’une base d’un million d’utilisateurs. Il ne faisait donc aucun doute que le projet perce.

Cryptos : de faux pasteurs volent 27 millions de dollars à leurs fidèles

De par leur caractère volatile, les cryptomonnaies sont très séduisantes. Rien que sur Internet, beaucoup sont à promettre monts et merveilles et spéculent quant à la valeur que pourraient atteindre ces nouveaux Bitecoin, Litecoin et autres Ethereum. De fait, s’il est déjà facile de succomber aux risques des cryptos dans la “vraie” vie, imaginez qu’elles soient prônées par des religieux !

Trois arnaqueurs se sont vêtus de l’apparat du parfait pasteur pour escroquer durant trois longues années plus de 1000 investisseurs, selon le site Decrypt. Le tout, dans un système pyramidal plutôt intelligent, mais qui s’est écroulé au bout du compte. La communauté religieuse, séduite par les rendements entre 6 et 42% ( ! ) promis par les “pasteurs”, a versé pas moins de 27 millions de dollars. Le tout, dans l’espoir que ces investissements génèrent des bénéfices sur le long terme.

Les escrocs ont perduré de longs mois, avant d’être stoppés par les autorités fédérales. Les trois compères menaient un train de vie ultra luxueux, selon les rapports de la Securities and Exchange Commission (SEC) et de la Commodities Future Trading Commission (CFTC). En bref, même si le Pape vous promettait monts et merveilles en l’échange d’une somme d’argent, restez méfiants. Et déclinez. Les cryptomonnaies sont très dangereuses pour le non-initié !

Le premier ministre indien victime d’une escroquerie à la cryptomonnaie

Décidément, personne n’échappe aux hackers. Pas même le premier ministre indien, à la tête du pays le plus peuplé au monde ! Narendra Modi a en effet été la victime du groupe cybercriminel John Wick, qui a pris le contrôle de son compte pour promouvoir de faux dons de cryptos. Le piratage de ce compte, ultra suivi avec 2,5 millions de followers, a ainsi permis de diffusé toute une série de messages en faveur d’une fausse campagne de dons en Bitcoin et en Ethereum.

Les messages frauduleux incitaient les internautes à « faire un don généreux au Fonds national de secours du premier ministre pour le Covid-19 ». Des adresses de wallets Bitcoin et Ethereum s’affichaient pour les donateurs. Bref, l’arnaque parfaite qui fait appel à l’empathie de chacun.

Pour l’instant, on ignore encore le montant du préjudice, et le nombre de cryptomonnaies transféré aux pirates. Mais selon Cointelegraph, l’opération serait un petit échec, puisque les données de la blockchain ne montrent aucun versement. Twitter mène son enquête pour retrouver les fautifs.

L’affaire rappelle la vague de piratage qui a englouti Twitter en juin dernier, où le compte de Barack Obama notamment a été piraté pour aboutir aux mêmes résultats. En bref, il ne fait pas bon d’être une star sur le réseau social à l’oiseau !

Pornhub : le célèbre site porno se met aux Bitcoin (BTC) & Litecoin (LTC)

Et un de plus ! Le roi du porno, le site web Pornhub, a décidé, lui aussi, de se mettre au Bitcoin. Il propose désormais aux internautes d’accéder à ses services grâce au paiement en Bitcoin en Litecoin. Depuis 2018, le site de contenus à caractère sexuel propose le paiement en ZenCash et Tron, mais il ouvre désormais ses portes au Bitcoin et au Litcoin, deux des plus fortes cryptomonnaies.

« En tant que leader dans le domaine du contenu pour adultes avec plus de 130 millions de visiteurs par jour, Pornhub est heureux de proposer désormais deux monnaies numériques de premier plan et largement utilisées à ses utilisateurs. Notre équipe continue à ouvrir la voie au développement, au test et à la mise en œuvre de nouvelles technologies pour les consommateurs quotidiens, bien avant le marché grand public. », a écrit dans un communiqué Corey Price, vice-président de Pornhub.

Les cryptomonnaies devraient donc encore une fois gagner en visibilité puisque Pornhub est sans conteste le premier site pornographique au monde. De par son statut, il rassure également quant à la sécurité du paiement via Bitcoin et Litecoin. Qui sera le prochain site ou la prochaine entreprise à accueillir chez soi une cryptomonnaie ? En tous cas, ce n’est que de bon augure pour le cours du Bitcoin, qui ne cesse d’augmenter…